place de Lille
Hauts-de-France,  Rdv #En France Aussi

Un week-end à Lille

Pour la seconde fois, j’ai répondu présente pour un week-end #EnFranceAussi. Après Toulouse l’an dernier c’est à Lille que quinze blogueuses se sont retrouvées pour découvrir une ville de France et partager de super bons moments


Ce dernier n’aurait jamais été possible sans la persévérance de Chacha du blog les aventures de la tribu de Chacha et de Laurianne du blog Un pied dans les nuages. En partenariat avec l’office de Tourisme de Lille et de Roubaix, c’est un week-end aux petits oignons qui nous a été concocté et je tiens avant de commencer à tous les remercier. Du fond du coeur bravo !!

Retrouvaille à Lille

Si certaines ont pu venir dès le vendredi, pour ma part ce n’est que le samedi matin que je découvre cette ville du nord. Pourtant située à 1h de TGV de Paris je ne connais absolument pas Lille, alors j’ai hâte de la découvrir.

Sélic notre accompagnant de l’office de tourisme, me récupère dans le centre-ville et m’emmène au Gastama,. C’est une auberge de jeunesse où les autres blogueuses ont passé la nuit. Installées dans le patio, elles sont en train de prendre un succulant petit-dej qui me fait vite envie. L’auberge, m’offre très gentiment une de leur délicieuse formule qui va me caler pour la belle matinée qui s’annonce. Cette année, la ville est placée sous le thème de Cuba via le comité de Lille3000. Alors en avant !!

Ce premier moment de partage me permet de retrouver certaines personnes que j’ai déjà pu rencontrer. Mais aussi de faire connaissance avec d’autres que je ne connais que virtuellement. C’est alors un grand moment d’émotion de les voir en chair et en os !! Je me dis à ce moment là que la Team EnFranceAussi c’est une famille extraordinaire et merveilleuse !!

Lille
@credit Gastama

L’Hospice Comtesse

Nous prenons la direction du musée de l’hospice Comtesse pour voir l’exposition de photo du Français Marc Riboud. Ce grand photographe fût présent sur l’île cubaine en novembre 1963. Il accompagnait son ami journaliste Jean Daniel qui devait rencontrer alors Fidel Castro. Cette dernière eu lieu quelques heures à peine avant l’assassinat de Kennedy. Aussi le photographe à pu immortaliser l’annonce à Castro de la tragédie survenue à Dallas. Au-delà de cette rencontre devenue mythique, Marc Riboud a pu également immortaliser la Havane, ses habitants ainsi que la campagne environnante. Il nous laissant aujourd’hui une très belle série de photo.

Nous poursuivons par la visite de l’Hospice Comtesse, fondé en 1237 par la comtesse Jeanne de Flandre. J’ai particulièrement apprécié cette visite et notamment le rez-de-chaussée qui illustre au travers des différentes pièces, l’intimité d’une ancienne maison flamande.


A travers les rues de Lille

Pour déjeuner, nous avons RDV à la gare Saint Sauveur où se trouve également l’exposition Ola Cuba. Pour la rejoindre, nous traversons les rues de la ville. c’est alors l’occasion d’en découvrir toutes les beautés. Ses belles façades d’immeubles, ses petites places pavées ou bien encore l’étonnante cathédrale Notre-Dame de la Treille, si austère de l’extérieur mais ultra lumineuse à l’intérieure.


La Gare Saint Sauveur

C’est au Bistrot de So de la gare que nous déjeunons tous ensemble dans une belle ambiance décontractée.


Ola Cuba !

Il est temps de découvrir maintenant l’exposition qui réunit les œuvres de 35 artistes tous nés à Cuba entre la fin des années 60 et le milieu des années 80. Ils ont débuté leur carrière dans les années 90, au moment où Fidel Castro annonce le début d’une « Période spéciale ». Conséquence de la disparition des soutiens soviétiques, cette période est marquée par une importante crise économique pour l’île.

Les œuvres de ces artistes, sont porteuses d’une fragile nouvelle liberté d’expression qui naît peu à peu à Cuba. Sensibles, engagées, éclairées et même drôles, c’est ici l’occasion de découvrir leur vision parfois subtile qu’ils ont voulu mettre en avant.


Street Art à Lille et Roubaix

Autour de la gare St Sauveur nous pouvons admirer quelques belles œuvres de street-art. Tout comme un peu plus tard à roubaix où nous passerons la nuit. Il faut dire que depuis Toulouse l’an dernier, où j’ai véritablement découvert cet art, je suis devenue très sensible à cet art.

Roubaix
Un petit chat se demande d’où vient toute cette agitation dans sa rue

Une nuit à la Condition Publique

C’est un bien drôle d’endroit que nous avons découvert là. C’est Constance l’ambassadrice de l’OT de roubaix qui va nous accompagner içi pour la nuit et la matinée du dimanche. La Condition Publique à Roubaix à ouvert ses portes en 1902. Propriété de la chambre de commerce, elle servait de lieu pour conditionner les matières textiles. Ce bâtiment monumental, est organisé autour d’une rue principale couverte longue de 140 m. Devenue manufacture culturelle, la Condition Publique propose également sous l’impulsion de l’association Yes We Camp, un concept innovant de camping sur le toit terrasse.

Camper à Roubaix

Si le slogan Campez à Roubaix peut au premier abord faire sourire, il est assez intéressant de tester le concept. Pour commencer, nous découvrons l’exposition Habitarium. Celle-ci qui propose une vision des enjeux de nos habitats à travers les yeux de prêt de 50 artistes, architectes, designers et collectifs.

Roubaix
Roubaix

Puis nous grimpons sur les toits de la Condition Publique et découvrir l’extraordinaire reconversion proposée ici. Entre petits potagers collectifs, et fresques de street art, Yes We camp propose un large choix d’hébergement pour passer une nuit en pleine air. Tentes canadiennes, petites cabanes ou bien encore clapiers couchettes, à vous de choisir !! Pour le Team EnFranceAussi ce sont les cabanes qui ont été réservées. Elles peuvent accueillir trois personnes, ont des matelas super confortables. Blotti dans votre duvet je peux vous assurer que vous aller dormir comme un bébé.

Si vous être super courageux vous pourrez tester la douche extérieure. Personnellement je n’ai pas tenté (il faut dire que l’on est tout de même au nord et il ne fait pas très chaud ce dimanche matin). Certaine on été plus courageuses bravo les filles !!! Pour se restaurer, cela se passe dans la grande rue couverte et c’est super convivial. J’ai beaucoup apprécié le petit déjeuner au top du top. A savoir aussi que le soir il y un BBQ de proposé pour 12€ (plat-dessert). Après une belle journée passée dans les rues de Lille c’était plutôt pas mal.


La Villa Cavrois

Pour terminer en beauté ce week-end, c’est à la villa Cavrois que nous avons rendez-vous ce dimanche matin. Œuvre emblématique de l’architecte Robert Mallet-Stevens, figure du courant moderniste. Cette bâtisse monumentale classée « monument historique » en 1990 fût édifiée pour Paul Cavrois, Riche industriel du textile en 1929. Véritable château moderne, génie de modernisme c’est un étonnement de chaque instant qui nous attend au fur et à mesure que nous découvrons cette villa.

Hors norme de par ses dimensions intérieurs et extérieurs, la villa bénéficiait d’un confort ultra moderne pour l’époque. Ainsi on y trouve le chauffage central, le téléphone et même un ascenseur. La villa connaîtra les fastes des soirées qui en fit sa renommer. Malheureusement au milieu des années 80 elle tombe à l’abandon et sera littéralement vandalisée et dépouillée. Grâce a la mobilisation d’une association de sauvegarde, la villa finira par renaître et est aujourd’hui propriété de l’état.

Villa Cavrois

Une fin de journée à Lille

La visite de la villa Cavrois terminée, il est tant de nous séparer. Certains on un train ou un bus à prendre, d’autres décident d’aller visiter la manufacture de Roubaix. Pour ma part, c’est sur la grande place de Lille que je finirai mon week-end à Lille. Installée au soleil, autour d’un petit encas, je profite une dernière fois de Lille. cette ville fût une vraie belle surprise et j’espère y revenir très vite.


Lille

13 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.