Menu

Au cours d’un séjour dans la vallée du val de Loire, nous avons pris le temps de visiter quelques-uns des nombreux châteaux que compte le département d’Indre-et-Loire. Après Chambord et le clos Lucé à Amboise, nous sommes partis découvrir les jardins de Villandry.


Les jardins de Villandry

Lorsque nous arrivons à Villandry, nous sommes surpris du peu de monde présent sur place. Le soleil est au rendez-vous, une belle journée s’annonce. Pour cette première visite, nous avons fait le choix de nous contenter uniquement des jardins. Ceux de Villandry sont particulièrement reconnus.

Le domaine de Villandry est le dernier château du Val de Loire bâti au XVIe siècle. Les jardins actuels sont le fruit d’une reconstitution patiente effectuée dès 1906 par le docteur Joachim Carvallo à partir de planches et de textes anciens rédigés par l’architecte Jacques Androuet-du-Cerceau. L’ensemble occupe désormais une superficie de 6 ha agencée sur quatre niveaux de terrasses.

chateau

Déroulé de notre visite dans les jardins de Villandry

Nous commençons en prenant un peu de hauteur. Le panorama est sublime et annonce un joli programme. Nous poursuivons par le « jardin d’eau » où des panneaux explicatifs détaillent l’utilisation en cercle fermé de l’eau dans les bassins. La suite de la visite nous conduit dans le « jardin du soleil » qui fut notre préféré.


Jardins hors du temps

La partie centrale, appelée « chambre du soleil », abrite un bassin en forme de soleil. Une autre partie nommée « La chambre des Nuages » est constituée de petites allées en forme de triangle. Elle abrite une exposition temporaire de statuts dédiée à l’amour. Un espace très reposant qui inspire à la détente.

Un peu plus loin, une aire de jeux destinée aux enfants leur permet de se défouler. Pour les parents, des tables et des chaises permettent de récupérer avant de continuer la visite.


Nous continuons par le labyrinthe. J’ai bien cru que nous ne repartirions jamais de cet endroit, tant les enfants n’en finissaient pas d’y retourner encore et encore.

Nous poursuivons en traversant « le Jardin des simples » traditionnel du Moyen-Âge. Il est consacré aux herbes aromatiques et médicinales. Dessiné par Joachim Carvallo, ce n’est finalement qu’en 1970 que son petit-fils et sa femme réalisent ce projet qui n’est pas sans rappeler les enclos aromatiques des monastères d’antan. Les plantes y sont installées dans des parterres circulaires qui symbolisent l’éternité. On y trouve une bonne trentaine de variétés qui nous enivrent de leurs délicieux parfums.


Un potager de rêve

Enfin, notre visite s’achève au potager. C’est un peu le point d’orgue des jardins de Villandry. De style renaissance, il se compose de neuf carrés de taille identique. Au cœur de ces derniers, les formes géométriques mêlent habillement légumes et fleurs. Tout y est savamment pensé et réfléchi, comme les couleurs, afin que le rendu visuel soit époustouflant. L’origine du jardin de légumes remonte au Moyen-Âge. Les moines aimaient les disposer selon des formes géométriques. D’ailleurs, les nombreuses croix du potager rappellent cette origine monacale. L’autre influence nous vient d’Italie. À la renaissance, les jardins italiens s’enrichissent d’éléments décoratifs comme des tonnelles et des fontaines. Au cœur du potager, on peut alors tranquillement s’installer et admirer tout simplement ce lieu majestueux.


Le mot de la fin…

La visite des jardins de Villandry aura plu à toute la famille et se suffit à elle seule. Si nous y avions couplé le château, je pense que les enfants auraient bien moins apprécié. Le parc est très vaste et nécessite de pas mal marcher. Alors, autant être bien en forme lorsque l’on s’y aventure. Tant pis pour la demeure seigneuriale. Nous aurons l’occasion d’en visiter d’autres.

A propos de l'auteur

Partir découvrir de nouveaux horizons. Proches ou lointains, peu importe tant que cela se fait en famille afin de garder de beaux souvenirs que nous partageons avec vous à travers ce blog.

5 Commentaires

  • koukou42
    3 janvier 2021 at 12 h 34 min

    Nous étions cet été en ce lieu , prévu la visite du château et des jardins, nous n’aurons découvert qu’un partie de ceux ci étant donné que j’ai fait une chute qui m’a conduit aux urgences. Ceci étant c’est vraiment un lieu de toute beauté.

    Répondre
    • Cecile
      4 janvier 2021 at 7 h 19 min

      Quel triste visite en effet je suis désolé pour toi ça gâche un peu les vacances ce genre d’incident. J’espère que tu aura l’occasion d’y retourner

      Répondre
  • Lookoom
    3 janvier 2021 at 21 h 05 min

    Effectivement, je ne garde pas de souvenirs de ma visite du château, alors que les jardins m’ont fait revenir plusieurs fois, surtout les parterres de buis taillés, une merveille. Pour les photographes, je conseillerais de venir le matin, puis de revenir en fin de journée. Le billet ne le permettait pas, mais en demandant à l’accueil on me l’a aimablement autorisé.

    Répondre
    • Cecile
      4 janvier 2021 at 7 h 17 min

      C’est une bonne chose à savoir. Effectivement il y sûrement bien moins de monde et les couleurs doivent être magnifique.

      Répondre
  • Anne LANDOIS-FAVRET
    8 janvier 2021 at 21 h 42 min

    Très jolis jardins, c’est vaste, effectivement il faut être un minimum en forme et il faut aussi avoir un temps assez beau. Se faire sous la pluie doit être moins plaisant ! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.