Menu
Ile-de-France / Yvelines

L’Abbaye des Vaux-de-Cernay

Il y a des samedis comme celui-ci, où le temps est plutôt clément et où l’on se dit : où pourrions-nous aller traîner nos galoches aujourd’hui ? Un peu lassé des parcs, bois et forêts environnants, (oui je sais c’est moche). L’envie de pousser un peu plus loin me tente bien. Je propose donc la belle idée d’une petite visite de L’Abbaye des Vaux-de-Cernay

L’idée fait complètement  « flop » chez mes deux ados. De toute manière Lolytrotteuse, de retour de quatre jours à Rome est déjà partie retrouver ses copines. Son frère n’est pas du tout motivé et j’ai depuis quelques temps compris qu’emmener un ado non motivé en balade, cela peut vous ruiner une après-midi. Seule Mini-trotteuse nous accompagnera donc pour découvrir cette fameuse abbaye située en plein coeur de la Vallée de Chevreuse. Vous dire qu’elle n’a pas crié à l’injustice : « pourquoi moi je suis obligée de venir et pas eux ? » serai vous mentir mais la réponse fut on ne peut plus clair : « tu as 8 ans tu n’as le choix ».

Quarante minutes plus tard nous voici arrivés devant L’Abbaye des Vaux-de-Cernay, l’entrée est payante pour les adultes, 8€.

L'Abbaye des Vaux-de-Cernay

L’Abbaye des Vaux-de Cernay : Un peu d’histoire…

Construite d’abord en bois en 1118, elle se voit transformer et agrandit en pierre à partir de 1145. De grands personnages défileront dans cette abbaye qui à sa grande époque accueillait plus de 200 moines. A la révolution, seule une douzaine y vit encore. Après une succession de propriétaires, le Baron Christophe place une charge explosive dans le cœur de celle-ci pour récupérer les pierres (franchement n’importe quoi le Baron !!) d’où l’état de ruine de la plus belle partie de l’abbaye aujourd’hui. Petit à petit, l’abbaye sombre dans l’abandon le plus total. Mais heureusement, arrive Madame Charlotte de Rothschild (1825-1899) veuve de Nathaniel de Rothschild. Grande amatrice d’art, elle décide de la restaurer. Des travaux qui s’étaleront tout de même sur 30 années. A sa suite, c’est Monsieur Amiot aviateur de son état qui poursuivra la sauvegarde du lieu. Enfin, en 1988, Philippe Savry, fondateur du groupe « Les hôtels Particuliers » acquiert le domaine de 65 hectares et le transforme en hostellerie de charme. Le domaine se compose aujourd’hui de trois hôtels, d’un restaurant salon de thé et de multiples salles pour l’organisation de divers événements.


L’Abbaye des Vaux-de-Cernay :  Notre visite des lieux

On est immédiatement sous le charme. Le lieu vous transporte dès son entrée dans un autre temps. La première ruelle laisse le charme agir. Puis dès que l’on passe le porche c’est l’extase totale face au lieu.

Après un shoot de 150 photos nous progressons vers le bâtiment principal qui fait donc office aujourd’hui de restaurant et d’hôtel.

L’idée de faire une halte au salon de thé nous a bien effleurée. Mais alors juste effleurée,  parce qu’ici c’est du haut standing. Alors l’idée de casser notre tirelire pour un café et un macaron nous refroidi vite fait !!

Une pom’pote et un BN plus tard nous continuons donc notre découverte avec la cours intérieur et les ruines de l’abbaye.


Le parc de l’abbaye

Le parc de L’Abbaye des Vaux-de-Cernay, comprend également un étang dont on peut faire le tour. Sur la pelouse, se décourdissent librement des oies sauvage qui malheureusement parsèment celle-ci ne nombreuses déjections donc attention où vous mettez les pieds !!


Le mot de la fin…

Ainsi s’achève la découverte de cette splendide abbaye dans la Vallée de Chevreuse. A découvrir non loin d’ici les moulins de Cernay et les carrières des Maréchaux.

L'Abbaye des Vaux-de-Cernay
A propos de l'auteur

Partir découvrir de nouveaux horizons. Proches ou lointains, peu importe tant que cela se fait en famille afin de garder de beaux souvenirs que nous partageons avec vous à travers ce blog.

6 Commentaires

  • LadyMilonguera
    23 octobre 2016 at 12 h 03 min

    Elle est vraiment très belle cette abbaye… C’est une magnifique découverte que je fais grâce à toi…

    Répondre
    • Cecile
      23 octobre 2016 at 16 h 41 min

      Un merveilleux endroit que j’avais trop hâte de partager tellement il nous a plus !!

      Répondre
  • Sylvie
    24 octobre 2016 at 14 h 13 min

    Tes jolies photos donnent carrément envie ! C’est un lieu qui a l’air effectivement plein de charme. Merci pour ce magnifique partage !

    Répondre
    • Cecile
      25 octobre 2016 at 10 h 32 min

      Merci Oui en effet c’est un lieu paisible on vraiment adoré

      Répondre
  • Eve
    26 octobre 2016 at 18 h 00 min

    J’adore cet endroit! J’ai eu la chance d’y aller à deux reprises et d’y manger une fois et j’ai adoré.
    Vos photos sont magnifiques. 🙂

    Répondre
    • Cecile
      28 octobre 2016 at 15 h 14 min

      Je crois q’un jour nous allons aller y manger le cadre est tellement beau que vraiment ça me plairais bien !!

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.