Provence-Alpes-Côte d'Azur

Une randonnée dans le massif de l’Estérel

Massif de l'Esterel

Cela peut paraître incroyable, mais depuis le nombre d’années où nous fréquentons la région de Cannes, nous n’avions jamais randonné au cœur même du massif de l’Estérel. Nous avons donc décidé de remédier à cette infamie ce printemps et nous n’avons pas été déçus. Ce massif est même devenu viral, car je n’ai maintenant qu’une seule envie, retourner randonner là-bas.


Au départ il y a le massif de l’Estérel par la route

L’Estérel, nous le connaissons parfaitement côté route. Entre Théoule-sur-Mer et Agay, la corniche d’or permet déjà d’avoir un bel aperçu sur le relief de ce massif volcanique aux couleurs flamboyantes qui par endroit se jette dans le bleu profond de la méditerranée.

Massif de l'Esterel

Cette route est si belle que nous la parcourons à chaque séjour à Cannes. Les belvédères aménagés permettent d’admirer le paysage et de prendre de belles photos.

Mais dans le massif de l’Estérel, il y a aussi un tas de chemins de randonnée plus ou moins escarpés qui permettent ainsi à chacun de trouver son bonheur. Je vous invite d’ailleurs à aller sur le site de Visorando que j’utilise pour trouver nos ballades, vous y trouverez votre bonheur.

Pour cette première, nous avons choisi la plus belle (selon notre livre-guide). Elle part du parking du col de Notre-Dame pour atteindre la dent et le pic de l’ours. Une randonnée facile de 2km300 en boucle A/R. compter 1 h 30 (pour nous famille avec enfants et appareil photo ce fut 2 h).


Puis nous pénétrons au coeur du massif de l’Estérel

Arriver au Col de Notre-Dame

Pour gagner le parking du col de Notre Dame, il faut prendre la direction du massif de l’Estérel au niveau de la commune d’Agay. Puis la route forestière qui indique pic de l’ours/col Notre-Dame. Difficile de se tromper, c’est parfaitement indiqué.

Dès que nous pénétrons dans le massif de L’Estérel, nous sommes immédiatement plongés dans un décor sorti tout droit d’ailleurs. Difficile de croire que derrière ces montagnes la densité des habitants au m2 est si importante tant le sentiment d’être seul au monde est fort.

D’ailleurs, c’est globalement le sentiment que nous avons eu durant toute notre randonnée. Seuls au monde. Nous n’avons croisé presque personne et nous avons eu la dent de l’ours pour nous tout seuls.

La route forestière pour atteindre le col de Notre-Dame est vraiment très belle. Elle vaut à elle seule le détour. Par endroit de magnifiques points de vue se dégagent sur la côte et la mer. C’est tout simplement splendide.

Lac dans le Massif de l'Esterel
Route du massif de l'Esterel

La randonnée

Une fois arrivés au col de Notre-Dame. Nous démarrons notre randonnée. Elle ne comporte aucune difficulté majeure à l’ascension jusqu’à la dent de l’ours. Le panorama est splendide avec des vues en alternance sur la mer et sur les sommets enneigés du Mercantour et l’appareil photo frôle la surchauffe.

Chemin vers la dent de l'ours
Vue sur le Mercantour
Vue sur les sommets enneigés du Mercantour

Et nous voici à la dent de l’ours !!

vue sur le Massif de l'Esterel

Après la dent de l’ours, nous prenons la direction du pic de l’ours. d’où la vue est sublime.

Vue sur la dent de l'ours
Vue sur la baie de Cannes

Après avoir passé l’antenne relais, nous poursuivons sur la route et entamons la descente par un chemin escarpé et mal indiqué. Nous l’avons d’ailleurs loupé au premier passage. En remarquant que nous étions toujours sur la route depuis trop longtemps (alors que cela ne devait durée que 50 m) nous avons rebroussé chemin et découvert le sentier noyé dans la végétation.

vue sur la baie de Cannes

La descente est un peu plus sportive et je suis d’ailleurs bien contente de l’avoir fait dans ce sens. Le terrain est parfois glissant et peu large. Attention donc, surtout si vous avez de jeunes enfants avec vous.


Le mot de la fin

Ce fut une randonnée magnifique. Nous n’en avions pas fait depuis longtemps. Alors, reprendre ainsi dans ce si beau massif de l’Estérel, franchement, nous ne pouvions pas rêver mieux. Comble de la joie, aucun enfant n’a râlé, pleurniché ou même encore prononcé cette phrase que tout parent connait si bien : « c’est quand qu’on arrive… ».

Résumé et recommandations

Randonnée du Pic de l’ours :

Nombre de kilomètres : 2km300 en boucle A/R depuis le parking du col de Notre-Dame

Durée : 1 h 30 environ

Difficulté : Facile

-Prévoyez de bonnes chaussures (de randonnée c’est encore mieux), car le chemin est très caillouteux

-Evitez les heures les plus chaudes. Ça peut couler de source pour certains, mais j’ai souvent vu lors d’autres randonnées en montagne des personnes partir en plein cagnard avec de jeunes enfants.

– Pour les parents de jeunes enfants, assurez-vous qu’ils sont en capacité de marcher cette distance ou prévoyez le porte-bébé, car impossible de faire cette randonnée avec une poussette.

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply
    Sabrina
    27 juin 2019 at 21 h 25 min

    C’est de toute beauté.

  • Reply
    Estelle
    30 juin 2019 at 10 h 04 min

    C’est tellement beau. J’ai de la famille qui vit sur la Côte d’Azur mais malheureusement nous n’avons jamais eu l’occasion d’explorer les terres sauvages. Chaque déplacement là bas était pour un événement familial sur un weekend. Pas le temps pour du tourisme. Dommage car c’est sublime. On se croirait en Corse parfois sur les photos.

    • Reply
      Cecile
      30 juin 2019 at 14 h 05 min

      C’est vrai tu as raison y’a beaucoup de ressemblance avec la Corse…la preuve qu’elle devait être il y’a très longtemps attaché au continent

  • Reply
    Anne LANDOIS-FAVRET
    3 juillet 2019 at 22 h 52 min

    La randonnée est très belle ! Je ne connais pas bien ce coin mais ça donne assez envie d’y crapahuter ! 🙂

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.