Menu
Dordogne / Nouvelle Aquitaine

Que faire et que voir autour du Buisson-de-Cadouin

Je vous propose de (re) partir en Dordogne avec nous à travers cette nouvelle série d’articles. L’été dernier, nous avons renoué avec cette terre de caractère que nous avions découvert pour la première fois au printemps 2013. Durant deux semaines, nous avons arpenté les chemins et visité de nouveaux lieux. Pour démarrer ce voyage, prenons la direction du village du Buisson-de-Cadouin qui regorge de belles surprises.


Retour dans notre très chère Dordogne

Comme vous le savez peut-être, la Dordogne est divisée en quatre territoires appelés Périgord. Il y a donc le Périgord Noir, le rouge, le blanc et le vert. Chaque couleur a une signification bien particulière que je vous laisse découvrir sur la carte ci-dessous.

Lors de notre premier séjour en 2013, nous avions plongé au cœur du Périgord noir et visité les plus grands sites qui font la réputation de ce territoire. Cette année, nous avons choisi d’établir notre camp de base dans le Périgord Rouge. C’est sur les hauteurs de la commune du Buisson-de-Cadouin au domaine de Fromengal que nous avons posé nos valises pour des vacances bien méritées. Pour être sûrs d’être au calme, nous avions réservé un lodge en bordure de forêt. 

lodge
Notre lodge

Comme toujours, lorsque nous arrivons quelque part, nous commençons par visiter ce qui se trouve au plus près de nous puis nous élargissons le cercle. Démarrons donc par les environs de cette petite commune de Dordogne.

la dordogne
La rivière Dordogne

Le Cloître-de-Cadouin

La commune du Buisson-de-Cadouin résulte du regroupement de plusieurs petits villages. Si celui du Buisson est assez quelconque, c’est tout de même ici que l’on découvrira la bambouseraie et la grotte Maxange dont je vous parlerai plus bas. Par contre, l’ancien village de Cadouin (rattaché en 1974) mérite de s’y attarder un peu. Le bourg n’est pas très grand, mais vous y trouverez de jolies maisons en pierre typique de la région, une abbaye cistercienne classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, une église romane, et un cloitre gothique flamboyant. 


Un peu d’histoire 

Tout commence en 1115 quand Géraud de Sales (un chanoine) et ses disciples décident de fonder une abbaye au cœur de la forêt. Le site connait alors une grande prospérité au cours du Moyen-Âge du fait de la présence d’une relique rapportée des croisades. Il s’agit du suaire de la tête du Christ (rien que cela !!). Mais en 1934, scandale, l’authenticité du tissu est remise en cause. Après de nombreuses expertises, le verdict tombe, le linge est en fait un tissu musulman réalisé au XIe siècle pour un calife égyptien.

Malgré cela, le cloitre et l’église sont à voir au cœur de ce village. Sur la place, une belle halle abrite le marché et une petite rue dite « Porte de Saint-Louis » vous plonge dans l’esprit même de la Dordogne avec ses jolies maisonnées.


Balade autour de Cadouin

La visite  du village de Cadouin est assez courte alors pour compléter celle ci, nous avons suivi un itinéraire de randonnée nommé « sentier de découverte ». Celui-ci permet de faire le tour du village en deux heures environs. Nous l’avons déniché grâce à l’application VisoRando que nous aimons beaucoup. Le tracé est en violet sur la randonnée intitulée « Circuit de l’abbaye de Cadouin ». 

La balade passe par les champs, la forêt, un bourg aux jolies maisons et près d’un étang. C’est une très agréable promenade très facile et sans difficulté.


Le Jardin de Planbuisson

La bambouseraie de Planbuisson est l’œuvre incroyable de Michel Bonfils (1932-2017). Après avoir passé de longues années en Afrique subsaharienne, il se lance dans la création d’une pépinière sur la propriété familiale plantée de noyers. C’est au hasard de la lecture d’un article qu’il se penche un peu plus sur les bambous qui immédiatement le fascinent. Ainsi en 1989, il entame sa propre collection. Conçu initialement comme un conservatoire botanique et d’essai, le jardin créé continue d’évoluer comme un espace naturel. Ici, les plantes poussent sans contraintes excessives tout en respectant la terre et l’environnement. 

Ce sont les clients réguliers de la pépinière qui suggèrent au propriétaire d’ouvrir cette fabuleuse collection au grand public.

Trente ans plus tard, le jardin présente plus de 240 variétés de bambous sur près de deux hectares. Il constitue l’une des plus importantes collections de bambous présentées dans un jardin en Europe. Il est également labellisé « Jardin Remarquable » depuis plusieurs années.


Les grottes de Maxange

Dernière idée de visite autour du village du Buisson-de-Cadouin, les grottes de Maxange. Découverte le 15 aout 2000 par Albert Caballero de façon fortuite, cette cavité ouvre sur un site exceptionnel que le grand public pourra découvrir dès 2003.

Au cours d’une visite guidée, vous pourrez admirer des stalactites, des stalagmites, mais surtout des excentriques, qui sont des formations géologiques très rares et qui ici s’observent par milliers.


Le mot de la fin…

J’espère que ce premier volet de visite en Dordogne autour du village du Buisson-de-Cadouin vous aura donné des belles idées. Personnellement nous avons été comblés par ce village peu connu, mais qui pourtant regorge de merveilles. 

A propos de l'auteur

Partir découvrir de nouveaux horizons. Proches ou lointains, peu importe, tant que cela se fait en famille afin de garder de beaux souvenirs que nous partageons avec vous à travers ce blog.

3 Commentaires

  • Cédric
    19 mars 2022 at 19 h 35 min

    Merci beaucoup pour cette promenade en Dordogne, région que je ne connais pas (et d’évidence j’ai tort !).
    Le cloître est vraiment superbe et la bambouseraie vraiment impressionnante.
    Et que dire des grottes ?!
    Ce premier volet est fait envie ! 😉

    Répondre
    • Cecile
      20 mars 2022 at 5 h 56 min

      C’est une très belle région je te confirme !!

      Répondre
  • Anne LANDOIS-FAVRET
    20 mars 2022 at 18 h 44 min

    Très joli village, j’aime beaucoup le cloître ! Je ne savais pas qu’il existait autant de variétés de bambou !
    A Buisson-de-Cadouin, as-tu testé le parcours de Geocaching, Terra Aventura ? Depuis qu’on m’a fait découvert ça y’a 2 ans, je suis super fan, il y a plus de 500 parcours sur toutes la Nouvelle-Aquitaine, tu pourras essayer si tu reviens dans la région ! 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.