Scroll to Content

Je ne pouvais pas commencer cet article sans vous souhaiter à tous une excellente année 2017. Pleine de belles et bonnes choses et bien sur la santé afin d’effectuer voyages et escapades plus ou moins lointains. Pour bien démarrer cette nouvelle année, il est temps de retrouver notre rendez-vous #EnFranceAussi initié par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs. Ce mois-ci  le thème était « Je vous présente ma ville » proposer par Tatiana du blog Birds and Bicycles. C’est donc avec joie que je vais vous conter l’histoire de ma ville du Plessis-Robinson.

Le Plessis Robinson
La mairie sous la neige ( janv 2013)

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

Le Plessis Robinson
La marie

[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

Le Plessis Robinson
en mode estival

[/column]
[/row]

Il était une fois….


Une petite famille parisienne qui était à la recherche d’un logis. Cette dernière ayant visité moult demeures, se vit proposer en février 2003 un cosy appartement dans la belle ville du Plessis-Robinson. Cette commune implantée dans le sud des Hauts-de-Seine en Ile-de-France, conquit immédiatement le cœur de ladite famille. Il faut dire qu’avec ses 28500 habitants ses nombreux commerces, son marché et ses espaces verts à profusion, il faudrait vraiment être difficile pour ne pas apprécier un tel cadre de vie. Car c’est bien cela que la petite famille recherchait avant tout. Une ville, non loin  de la capitale, mais offrant un cadre de vie propice au calme et à la détente. Au Plessis-Robinson elle trouva tout cela.

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

Le Plessis Robinson
La maternelle

[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

Le Plessis Robinson
L’école primaire

[/column]
[/row]

Le Plessis Robinson
Le marché

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[/row]

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

Squares et jardins fleuris

[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

au fil des rues

[/column]
[/row]

Avant de continuer notre histoire, un peu d’histoire tout de même :


Sans vous raconter l’histoire intégrale de la ville, il me parait tout de même important de vous en narrer les grandes lignes (promis je fais court) :

En 1407 Mr Jean Piquet de La Haye Conseiller du Roi et futur trésorier général de France, s’il vous plait, reçoit la seigneurie du Plessis-Raoul en dot par son épouse (moi je dis respect). Ce petit lopin de terre constitué à ce moment-là d’une modeste église et de quelques habitations de paysans se voit doter en 1412 de la construction d’un modeste château (résidence secondaire du couple qui vit à Paris). La ville change alors de nom et devient le Plessis-Piquet.

Après le passage de Mr Pierre de Montesquiou d’Artagnan (en personne) vers 1680 qui dotera le parc du château d’une terrasse offrant un panorama exceptionnel sur la vallée de la Bière (actuelle terrasse de Robinson du Parc Henri Sellier), c’est l’arrivée de la première guinguette en 1848 appelé « le Grand Robinson » (je vous en parle dans cet ARTICLE) qui donne tout son essor à la ville.

Devenu en 1909, Le Plessis-Robinson, petit village de 549 habitants, c’est à la suite de la première et seconde guerre mondiale, que furent construit massivement des logements HLM appelés « cités jardins ». Mais le manque d’entretien de ces logements et la crise économique des années 70, plongent la ville dans un état léthargique. Les commerces ferment les uns après les autres et la population se raréfie.

L’arrivée du maire actuel, Mr Philippe Pemezec en 1989 et la mise en place d’un projet urbain ambitieux vont année après année redonner tout son essor à cette ville tombée en désuétude. Création d’un véritable cœur de ville, démolition et reconstruction de la cité jardin, rénovation du parc HLM, mise en place d’une véritable mixité sociale, valorisation des espaces verts et créations d’entreprises dynamiques. Autant d’action, qui font de la ville du Plessis-Robinson aujourd’hui, une ville où il fait véritablement bon vivre.

Si vous souhaitez tous connaitre de l’histoire de la ville, c’est par ICI

Le Plessis Robinson autrefois

Mais un jour tout bascula….


Revenons donc à notre petite famille. En 2006, elle quitte à contrecœur sa chère ville d’adoption. En effet, cette dernière s’est agrandie et le logis robinsonnais est devenu trop étroit. Mais elle se promet d’y revenir, car robinsonnaise dans l’âme elle restera.

Heureusement tout fini bien…


Après quatre années d’exil, c’est avec un immense bonheur qu’elle revient définitivement se réinstaller au Plessis-Robinson. Surtout que durant cet exil la petite famille s’est encore agrandie. Depuis donc maintenant six belles années, la petite famille devenue la belle et grande Famille France-Trotteuse coule des jours heureux dans sa ville tant aimée et que nenni elle ne la quittera pas de sitôt.

En route maintenant pour une petite balade en photo :


La nouvelle cité jardin havre de paix au fil des saisons :

Saison printemps-été :

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[/row]

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[/row]

Le Plessis Robinson

Saison Automne-hiver :

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Les petits jardins ouvriers la joie de cultiver son petit jardin :


Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

Au fil des rues : 


Le Plessis Robinson

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[/row]

Le Plessis Robinson

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

Le Plessis Robinson
L’horloge

[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

Le Plessis Robinson
L’hotel du Plessis

[/column]
[/row]

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

La Maison des Arts

[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

Pôle de culture tout neuf

[/column]
[/row]

Nos lieux de balades au Plessis Robinson: 


Le parc Henri Sellier :

En mode automnal :

Le Plessis Robinson

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[/row]

Le Plessis Robinson
La vue depuis la terrasse du parc

En mode hivernal :

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[/row]

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[/row]

Le bois de la Garenne :

Le Plessis Robinson

Le Plessis Robinson

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]


[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]


[/column]
[/row]

L’Etang Colbert :

Le Plessis Robinson
Etang Colbert

Le Plessis Robinson

[row]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]
Le Plessis Robinson
[/column]
[column lg= »6″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

[/column]
[/row]

[row]
[column lg= »4″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

[/column]
[column lg= »4″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

[/column]
[column lg= »4″ md= »12″ sm= »12″ xs= »12″ ]

[/column]
[/row]

J’espère que la balade vous a plus maintenant place au grand concours !!

Comme chaque mois vous le savez un guide Galimard est à gagner ce mois ci il s’agit du Cartoville de Nantes :

Pour le remporter rien de plus simple :

  • Il suffit de commenter sur un des articles du rendez-vous (le miens par exemple ou un autre ou les deux 🙂 )
  • Et de commenter sur la page Facebook du rendez-vous, (en indiquant le blog sur lequel vous avez mis votre commentaire).

Tirage au sort vers le 15 janvier (règlement complet du concours ICI)

Pour retrouver toutes les participations de ce mois ci des copains et copines blogueurs vous pouvez cliquer sur la carte 

Publié par:

Partir découvrir de nouveaux horizons. Proches ou lointains, peu importe tant que cela se fait en famille afin de garder de beaux souvenirs que nous partageons avec vous à travers ce blog.

Commentaires

  1. T’en as de a chance fit fonc d’habiter une ville si agréable à 2 pas de la grande capitale. Z’olie z’olie tout ça

  2. Ben tiens, je découvre depuis quelques années qu’en Ile de France, il y a des localités qui ont l’air agréables à vivre!
    J’imaginais pas du tout ! Que c’est beau avec toutes ces fleurs… et j’ai adoré tes photos aux différentes saisons (jalouse… j’aimerais un peu de neige et de givre aussi)
    🙂 Merci d’avoir participé au rendez-vous!

    • Et oui en effet il y a des villes formidables en Île de France. Malheureusement la banlieue à souvent mauvaise presse en région parisienne à tort bien sûr. La ville est en effet très fleurit et à remporter de nombreux prix pour cela

  3. On te sent bien Robinsonnaise dans l’âme 🙂
    Tes photos d’hiver avec le givre sont extras !

    • Oui c’est vrai j’adore ma ville et cela ressort dans mon récit mais c’est vraiment sincère et mérité d’ailleurs. Il y aurait encore plein de choses à en dire mais il n’était pas possède parler de tout ici. Ce sera l’occasion de refaire un article

  4. C’est marrant je n’habite pas très loin de chez toi et pourtant je ne suis jamais allée au Plessis Robinson ! En tout cas ça à l’air très mignon ! Globalement, j’aime beaucoup ce côté de la banlieue parisienne (de mon côté j’ai parlé de Sceaux) qui est à la fois très proche de Paris mais pourtant très vert ! Je me verrais difficilement allé ailleurs car je trouve que l’on y trouve un bon compromis prix de l’immobilier/éloignement de Paris/verdure

    • Et bien voilà tu n’as plus qu’à venir nous rendre une petite visite. Je vais aller lire ton article sur sceaux qu’on apprécie beaucoup aussi et où l’on aime aller traîner. C’est vrai que cette partie de la région parisienne est franchement privilégiée et agréable à vivre il serait difficile de se plaindre.

  5. Tes photos sont vraiment magnifiques, et ta petite histoire ressemble à un conte de fées. Je me surprends à sourire bêtement

  6. Ta ville est magnifique, elle a vraiment tout d’une grande mais une grande qui a une âme. Tes photos comme d’hab sont vraiment belles.
    Bravo au Maire. Parce que remettre une ville sur pieds ce n’est jamais gagné (certain n’arrivent pas à en faire autant pour un arrondissement ou un quartier).
    J’ai adoré lire ton conte de fée.

    • Merci beaucoup en effet le défi était grand et pas gagné d’avance mais le résultat est vraiment formidable et d’autres projets sont à l’étude pour d’autres quartiers.

  7. C’est charmant par chez toi et très vert !

  8. C’est charmant chez toi. Si je devais vivre en région parisienne je vivrais carrément dans ce type de ville-village en banlieue. Paris me donne des crises d’angoisse, c’est la foule.

    • Je comprends moi aussi j’aurai du mal a vivre dans Paris même. Quoique depuis quelques temps j’ai pu découvrir des quartiers très paisibles en plein Paris. Mais il est vrai que l’on est bien ici donc on y reste 🙂

  9. Pingback: Il voulait s'installer à Metz - Experiences en famille

  10. J’aime beaucoup ta façon « conte de fée » de nous raconter votre histoire! Une bien jolie découverte qui nous rappelle que la banlieue parisienne recèle de beaux trésors! Merci 🙂

  11. je ne connais pas le coin
    j ai travaillé à Velizy il y a des annés
    c est chouette d en apprendre sur cette ville de la region parisienne et le cadre dans lequel tu habites

    • Velizy est juste à côté, enfin la grande zone commerciale car la ville même est un peu plus loin. J’avoue ne pas connaître certaines villes qui nous entoure. Il y aurait de quoi en faire des découvertes car je suis sure que nombre d’entres elles ont des trésors cachées.

  12. Ta petite ville a l’air adorable ! Et on sent que tu l’aimes beaucoup 🙂
    Et si tu pouvais toucher deux mots au maire pour qu’il appelle celui d’Agde… histoire de lui donner 2 ou 3 conseils 🙂

  13. Merci pour cette belle découverte ! Comme nous habitons Paris, on est en pleine réfléxion pour déménager vers plus d’air 🙂 Ton article tombe donc à pic pour se renseigner encore davantage ^^

    • Formidable si vous trouvez notre bonheur par ici il faudra absolument me faire signe je vous parlerai des petits resto qui nous régale régulièrement les papilles 😉

  14. On sent que tu l’adores ta ville ! Et je te comprends, car ça a l’air bien sympa avec tous ces espaces verts. Quand on pense à Paris on imagine pas qu’il y a en fait plein de chouettes villes autour qui offrent l’avantage d’être près de Paris, sans en avoir les inconvénients. Un plus indéniable ! Quelle chance vous avez d’avoir de temps en temps de la neige. C’est ce qui me manque ici… On passe toujours à côté ! En tout cas merci pour ce joli partage, car c’est bien sympa de savoir où tu vis…

    • Merci Sylvie en effet la banlieue parisienne compte un grand nombre de communes très très chouette et si on s’éloigne un peu on est très vite a la campagne. En effet comme notre commune est un peu en hauteur lorsque la neige est annoncée en ile de France elle est souvent abondante ici. Le dernier gros épisode remonte a l’hiver 2012-2013 où nous avons eu près de 30 cm !! Et en 2010 il y a eu tellement de neige que Papa-Trotteur n’a pas pu rentré le soir il a fini sa course à Boulogne-Billancourt chez ses parents 🙂

  15. J’ai longtemps habité le 92 et je connais ta jolie ville pour y être passée, et j’aime bien ton article qui montre la banlieue parisienne sous un angle agréable. J’ai passé les fêtes de fin d’année , à Bourg la Reine, pas très loin.

  16. Hello Cécile. Merci pour toutes ces belles photos du Plessis. Malgré la réputation de banlieues dortoirs, il y a quand même de belles communes proches de Paris ! Moi je suis dans les Yvelines (Maisons-Laffitte) et j’adore vivre entre grande ville et campagne. A bientôt !

    • Oui en effet il y a plein de supers communes autour de Paris et je trouve que l’on est vite à la campagne du moins ici et par chez toi également. Quand je pense qu’à 15 min de voiture du Plessis on est en plein champs et que l’on trouve une ferme où il est possible de cueillir ses propres fruits et légumes je trouve ça super chouette.

  17. Pingback: Carcassonne #EnFranceAussi – Beatrix Voyage

  18. Pingback: Grenoble, ma ville de cœur cette année

  19. Ha là là, avec le thème de ce mois-ci je tombe sur des articles de villes juste à côté de chez moi ! J’habite Antony, mais je n’ai jamais vraiment dépassé Châtenay-Malabry. Honte à moi. J’irai sûrement découvrir la ville en rentrant à la maison, à mon retour en France ! En tout cas, les villes du sud du département sont très sympas à vivre: Le Plessis, Châtenay, Meudon, Bourg-la-reine, Sceaux et Antony 😉 Très jolies photos en tout cas !

    • Ah je connais bien Antony j’y est travaillée etant jeune j’aime bien cette ville d’ailleurs et je vais encore de temps en temps au Parc Heller. c’est vrai qu’on est gâté dans le sud 🙂 🙂

  20. Je ne connaissais pas du tout cette ville et à vrai dire j’avais des préjugés injustes ! Merci d’avoir remis les pendules à l’heure 😉 super jolies photos !

  21. j’aime beaucoup cette ville même si je la trouve un peu mal desservie en transports en commun (je n’ai pas de voiture ^^’) J’ai eu l’occasion d’aller voir un spectacle à l’opéra qui était magnifiquement décoré pour Noël et qui offre une belle salle pour une petite ville

    • Oui notre tout nouveau pôle culturel est vraiment magnifique et offre une belle programmation. Il faut que j’aille le photographier et rajouter une photo dans l’article !!

  22. Je suis née au Plessis-Robinson en 1951 et suis partie en 1970. Que de changements ! En bien évidemment. Je regrette seulement que l’on n’ait pas laissé un seul des anciens bâtiments de la cité jardins ; même s’ils étaient plutôt moches et sans aucun confort, ils étaient les témoins de notre enfance, de nos jeux. Maintenant que tout à disparu, j’hésite à redécouvrir le nouveau Plessis. Je vous souhaite tout plein de bonheur dans cette belle ville

    • Dans la nouvelle cité jardins les petits immeubles de la rue du Loup pendu ont été conservés rénovés et se fondent à merveille parmi les nouvelles constructions. L’office hlm a même proposé à la vente les appartements de ces derniers donnant ainsi la possibilité à ces personnes de devenir propriétaire de leur logement. Il est évident que la transformation de la ville est impressionnante déjà pour nous qui l’avons connu en 2003 alors que la cité jardin n’était pas reconstruite et le coeur de ville même pas encore achevé nous avons du mal à nous souvenir de cette version de la ville. Mais surtout n’hésitez à y revenir je suis sûre qu’il y a encore des endroits que vous reconnaîtrez.
      Bonne soirée et merci à vous.

  23. J’ai redécouvert le Plessis Robinson par hazard en 2006 : Coup de foudre immédiat ! Et nous avons installé notre petite famille dans la nouvelle cité jardin en 2007. Cette famille a aussi un peu grandi aujourd’hui mais impossible de quitter le Plessis : nouvelle installation prévue fin 2017 dans le haut du bois de la solitude.
    Merci d’avoir aussi bien parlé de notre « village », de l’avoir aussi bien fait découvrir. Veuillez nombreux découvrir ou redécouvrir notre havre de verdure à 2 pas de Paris.

  24. Annie Verbeek

    Je me dois de réagir à la remarque sur les transports en commun et m’inscrire en faux! Ayant passé ma jeunesse au Plessis après avoir quitté Chatenay Malabry je peux assurer qu’il y a toutes les liaisons possibles depuis la gare de Robinson. Quece soient le RER. et tous les bus vers la capitaleou vers les communes voisines. On peut aller en direct du Plessis à Roissy, ce que je fais encore quand je pars en vacances. Merci Philippe le super maire du Plessis!

    • Peut être que selon les quartiers l’accès aux transports est plus compliqué mais il est vrai qu’en général il y a les bus et le RER pas très loin. L’arrivée du TRAM facilite également l’accès au métro ligne 13 et une nouvelle ligne sera mise en route d’ici quelques années.

  25. Pingback: ITWendredi avec Cécile | Petites Evasions & Grandes Aventures

  26. Wow, c’est vraiment super joli. Francilien depuis maintenant 5 ans, je ne connaissais Le Plessis-Robinson que de nom et là, en voyant tes photos, ça me donne trop envie d’aller me promener dans ces belles rues fleuries ! Belle découverte, merci 🙂

  27. Bonjour.
    Super article! Et superbes photos qui donnent envie de s’y installer.
    Si je peux vous demander un conseil, mon fils envisage de s’y installer. Il a déjà visité un appartement rue du capitaine Fack. Que pensez-vous de ce quartier? Il doit en visiter un autre proche du RER Robinson.
    Quel quartier est le plus sûr, d’après vous? Le plus agréable?
    En vous remerciant.

    • Je vous envoi un mail. En tout cas merci de l’intérêt que vous avez porté au blog. Très bon choix que de vouloir s’installer au Plessis Robinson.

  28. Bonjour
    Merci pour ce joli blogue. J’envisage aussi d’emménager au Plessis Robinson. Sans vouloir vous faire répéter, pourriez-vous me transmettre le mail adressé à « Boitard » ?
    En vous remerciant.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.