Périgord

Les châteaux du Périgord Noir

Avril 2013, cette année là nous avons jeté notre dévolue sur une région incroyable l’une des plus belles que nous ayons visité jusqu’à présent, je veux parler du Périgord. je pense que personne ne peut rester indifférent qu’en il visite cet endroit qui offre une telle diversité au niveau des paysages et de sa richesse en patrimoine. Notre mini-Trotteur est en CE2 cette année là et il découvre dans son programme d’histoire la préhistoire et le temps des châteaux forts qui fascine tant les enfants !! C’est donc l’occasion ou jamais d’allier l’utile à l’agréable : passer de supers vacances et approfondir les connaissances vues en classe (je vous l’avait dit on est des parents toppissimes soucieux de la réussite de nos enfants.Qui c’est s’il devient paléontologue ou un truc dans le genre ça sera peut être grâce à son séjour dans le Périgord !!)

101_7260Sans voilà être trop rébarbatif, j’avais quand même envie de vous parler un peu de l’histoire de cette région avant de rentrer dans le vif du sujet :

Le département de la Dordogne, est l’un des plus vastes de France  c’est un pays à lui tout seul : le Périgord

Le climat bienfaisant, tempéré, océanique et l’ensoleillement généreux furent bénéfiques à l’épanouissement harmonieux de la nature. Lors de la dernière glaciation, il y a quarante mille ans, c’est tout naturellement que ce territoire fut l’un des principaux refuges climatiques des hommes venus de l’est de l’Europe.Des sites prodigieux et magiques que le temps a construit durant des millénaires, semblent attendre l’Homo Sapiens (l’homme sage) qui fait du Périgord le berceau naturel de l’humanité. (Merci wikipedia !!)

On y distingue traditionnellement quatre parties dans le Périgord :

perigord

Le Périgord Vert : situé au nord du département de la Dordogne, il  est qualifié ainsi en raison de sa végétation verdoyante, la présence d’un grand nombre de cours d’eau (la Dronne, l’Isle, l’Auvézère ou le Bandiat).

Le Périgord Blanc : Situé au cœur du département, il est nommé ainsi en raison de la blancheur de la pierre du pays, incomparable pour exercer l’art des sculpteurs.Il est sillonné par les vallées de l’Isle et de l’Auvézère propices à la pêche.
Cette terre accueille Périgueux, l’ancienne Cité Vésunna et ses vestiges gallo-romains.

Le Périgord pourpre : il doit son nom à la couleur de la vigne et se situe au sud-ouest du département. C’est au cœur de ces vignobles réputés (Monbazillac, Pécharmant, Montravel…), étendus sur 12 000 ha que s’élève la ville de Bergerac dont le nom est souvent associé à celui de Cyrano, célèbre personnage au long nez (crée par Edmond Rostand).

Et enfin :

Le Périgord Noir :Situé au sud-est, Il doit son noir à la présence d’une forte concentration de chênes verts très sombres. Berceau de la préhistoire, il regorge également de sites incontournables du Moyen Age et de la Renaissance…

Pour plus de détails sur l’histoire du Périgord : Tourisme en Dordogne.

C’est donc dans cette partie du Périgord, que nous avons posé nos valises.Nous avons loué une magnifique  métairie du XVIIIème siècle que ses propriétaires ont su restaurer avec beaucoup de goût. Situé dans le village de Campagne non loin de celui des Eyzies-de-Tayac, elle présente l’avantage d’être extrêmement bien placée pour sillonner le Périgord Noir.

101_7191

 

Parmi un choix on ne peut plus vaste, nous avons visité quatre châteaux remarquables de la région durant notre semaine périgourdine :

Le château de Castelnaud :

C’est à la rencontre de la glorieuse Dordogne et du modeste Créou, que Castelnaud-la Chapelle, classé parmi les plus beaux villages de France, s’est érigé. Le parking pour les voitures est situé au pied du village, de sorte que pour atteindre le château féodal à près de 300 mètres d’altitude, il faut tout d’abord affronter les ruelles escarpées !!

CASTELNAUD

 101_7296

101_7297

101_7298

Réputé imprenable, cette forteresse contrôle la vallée de la Dordogne offrant à ses visiteurs une vue splendide sur différents sites remarquables qui l’entourent comme les jardins suspendus de Marqueyssac ou les villages de la Roque-Gageac et de Beynac.

LES JARDINS SUSPENDUS DE MARQUEYSSAC

Les jardins suspendus de Marqueyssac

101_7301

Castelanaud c’est le château dont rêve tous les enfants : avec son donjon, ses mâchicoulis et ses tas de pièges….il est doté d’un musée ou rien ne manque pour s’imaginer chevalier : épées, armures, boucliers…..ainsi que de véritables machines de guerres prêtes à tirer !! Autant vous dire que là les Mini-Trotteurs sont tous aux anges !!

101_7311

101_7325

101_7312

La visite du château se fait librement (ou guidée durant les vacances scolaires) avec un petit livret remis à l’entrée. A l’intérieur le parcours est jalonné de bornes multimédia et de maquettes.

101_7304

101_7317

101_7318

Dans la cours intérieur du château et durant les vacances scolaires,  nous découvrons l’art de de la ferronnerie  avec un forgeron qui façonne des flèches et des épées, et ça fascine les enfants à coup sûr !!

Pour finir nous passons par l’atelier costumes d’autrefois, où l’on propose aux enfants de revêtir pour les demoiselles des robes de l’époque et pour les damoiseaux une armure de guerrier !!! Succès garanti.

101_7312

Le château des Milandes :

Construit pour son épouse par le seigneur de Caumont en 1489, le château des Millandes a conservé le charme féminin d’une demeure digne de « la belle au bois dormant ». En 1947, Joséphine Baker, star mondiale du music-hall en devient propriétaire ; elle y accueille les douze enfants qu’elle adopte au cours de ses tournées.

LE CHATEAU DES MILANDES

101_7437

101_7434

101_7433

Nous ne connaissions pas particulièrement la vie de Joséphine, se fut donc l’occasion à travers les 14 pièces meublées qui se visite aujourd’hui de découvrir les traces de cette vie émouvante ainsi que du temps passé aux Milandes et de tout ce qu’elle a apporté  aux habitants du bourg.

On peut y admirer ses magnifiques costumes de scène ainsi que des affiches et des photos de personnalités célèbres venus lui rendre visite en France. Un très beau témoignage fait à cette femme exceptionnelle.

Les jardins sont tout aussi splendides. Un très beau spectacle de fauconnerie donné sur la terrasse du château, nous fait découvrir la beauté, la noblesse et les prouesses des hiboux, des buses ou encore de l’aigle pêcheur américain. De quoi clôturer la visite de ce lieu pas comme les autres.

101_7443

101_7465

101B7480

 Le château de Beynac :

Perché sur un piton rocheux, il domine la rivière Dordogne ainsi que les maisons aux toits de lauze et aux façades blondes de Beynac-et-Cazenac, l’un des plus beaux villages de France.

101_7625

101_7602

Garé en contre bas du château nous découvrons dans un premier temps le village médiéval qui entoure le château entièrement piétonnier. Cela nous met déjà dans l’ambiance. Le château est impressionnant très massif à la pierre foncé une vraie forteresse construite pour que de loin il fasse fuir l’ennemi (franchement moi j’aurai été l’ennemi je serai partie au galop de mon cheval !!)

VILLAGE MEDIEVAL

CHATEAU DE BEYNAC

 

101_7606

101_7608

Au cours de notre visite guidée nous découvrons l’histoire de cette forteresse édifiée par Adhémar de Beynac au XIIe siècle, traversée par d’illustres personnages tels qu’Aliénor d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion ou encore Simon de Montford….le château est peu meublé alors il faut imaginer, les enfants se dispersent un peu et ont plus de mal à fixer leur attention. Du sommet de la tour du château de Beynac, nous admirons le fabuleux paysage qui s’offre à nous.

 101_7621 101_7617

101_7620

Le château de Commarque :

Attention Coup de cœur !!

            Dans un tout autre style voici un château moins connu que les précédents mais qui gagne vraiment à l’être et qui nous a énormément plus.

Cela commence dès le parking ; situé en lisière de forêt à 600 mètres du site, il nous faut emprunter un sentier à travers bois pour découvrir la clairière ou se dressent les ruines du château.

CHATEAU DE COMMARQUE

101_7505

Ouah, c’est incroyable et surprenant de trouver à cet endroit, une grotte préhistorique, des habitats troglodytiques ainsi que les ruines d’un village médiéval et un donjon.

(Toute l’histoire du château de Commarque à découvrir ici : histoire du château de Comarque)

La visite est libre avec un livret d’explication prêté gratuitement à l’accueil (visite guidée uniquement l’été avec accès à la grotte préhistorique)

Nous démarrons par les habitats troglodytiques qui surplombent la clairière. Les enfants adorent il y beaucoup d’instruments de la vie courante de l’époque c’est vraiment sympa on si projette sans problème.

LE CLAUZEAU (HABITAT DANS LA ROCHE)

Le clozeau (habitat dans la choche)

La visite se poursuit par les ruines, en cours de restauration des habitats du castrum au pied du donjon. En plus de l’histoire de ce lieu, on découvre les travaux titanesques qui ont été réalisés depuis plusieurs années pour redonner vie à Commarque. Photo à l’appui on apprend que le site, laissé à l’abandon depuis la fin du 16ème siècle, était littéralement noyé sous la végétation lorsque dans les années 1960 Hubert de Commarque entreprend le sauvetage du Château.

COMMARQUE

101_7516

Puis nous arrivons au pied du majestueux donjon et entamons son ascension. Du haut de ce dernier la vue est splendide.

101_7512

101_7514

101_7523

101_7525

Vraiment un très très beau site à ne pas louper il vaut vraiment le détour.

Ainsi s’achève la partie sur les châteaux du Périgord noir. Il en existe plein d’autre mais une vie n’y suffirait pas pour tous les visiter. Nous espérons en découvrir d’autre,  un jour qui sert, quand nous aurons l’occasion de revenir ici.

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Reply
    Jardins exceptionnelles du Périgord Noir - Famille France-Trotteuse
    8 janvier 2016 at 10 h 38 min

    […] le rythme effréné des visites de châteaux, grottes et des ballades dans les ruelles escarpées des beaux villages de Dordogne, il est temps […]

  • Laisser un commentaire