Lisbonne Portugal RoadTrip

Nos débuts à Lisbonne

Après deux jours à Salamanca, il était temps de reprendre la route. Direction le but ultime de ce voyage, la découverte de Lisbonne et pour cela nous avons décidé d’y consacrer cinq jours. mais ce n’est qu’en fin de journée que nous atteignons la capitale portugaise, alors la première journée n’en ai finalement pas vraiment une. Il faudra attendre le lendemain et une bonne nuit réparatrice pour partir à l’assaut de la ville et comme vous allez pouvoir le lire ce séjour à Lisbonne va être assez mouvementé.

Deuxième jour :

Notre premier but aujourd’hui est de nous rendre à l’office de tourisme pour acheter nos Lisboa-Card. Celles-ci nous permettrons de prendre les transports et d’accéder gratuitement dans certains musées de la ville. Nous optons pour la formule 72h pour un total de 143€.

L’aparté Liboa Card.

A postériori, je ne suis pas sûre que ce fût l’idée du siècle. Car si nous avions défini avant notre départ une liste de  visite que nous voulions faire, nous avons finalement fait beaucoup moins de choses que prévus. Les journées ont filé à toute allure et entre le monde et la chaleur, il a bien fallu revoir à la baisse notre programme (j’en reparle par la suite).

Lisbonne

Pedro IV (premier souverain du Brésil)

 

Lisbonne

l’Ascenseur du Lavra premier funiculaire de Lisbonne (1884)

Lisbonne

Joao Ier sur son canasson

C’est donc assez heureux que nous quittons l’office de tourisme située place du commerce en plein centre de Lisbonne. L’idée du jour est de découvrir le centre de la ville à pied afin de débloquer le plus tardivement possible nos Liboa Card car les 72h sont effectives dès qu’elles sont validées une première fois dans les transports ou dans un musée. Je m’explique si vous visitez un musée ou prenez le métro à 9h du matin J1, vos pass expireront 72h plus tard, c’est-à-dire J4 à 9h. Comme nous sommes là jusqu’à vendredi soir, l’idée est donc que nos pass nous couvre jusqu’au vendredi fin de journée.

Malheureusement première coquille à cette belle idée, dès notre sortie de l’office tout heureux d’être à Lisbonne sous un magnifique ciel bleu, nous nous installons a une terrasse de café pour un petit déjeuner gourmand. Chocolat chaud pour les enfants et café pour nous accompagnés de croissants fourrés à la crème. Le temps d’une photo postée sur instagram et un chocolat chaud atterri sur notre un ado qui se prétend BGTrotteur (Beau Gosse) mais qui barbouillé ainsi l’est beaucoup moins.

Photo instagrameuse

Pas d’autre choix donc, il faut rentrer à l’appartement pour qu’il se change et le plus rapidement possible. Etant à 30 min à pied c’est donc en métro que nous rapatrions tout le monde. Il est 11h (vous faites le calcul pour les Liboa card fin de validité vendredi 11h :/). Quitte à être rentrés, nous allons du coup manger et réfléchir à ce que nous allons faire de notre après-midi.

Nous choisissons de rejoindre le quartier de Sao Bento et Estrela situé à l’Ouest de la ville. Nous reprenons donc le métro vers le centre-ville avec l’idée assez naïve de prendre l’un de ces fameux Tram en bois si typique de la ville. Mais c’était sans compter sur la foule qui attend à l’arrêt, c’est donc mission impossible pour monter en journée dans l’un d’entre eux si vous n’êtes pas au terminus d’une des lignes. Replis stratégique vers un plan B (Merci à l’application Citymapper qui nous a grandement épaulée durant tout notre séjour) c’est donc presque 2h après avoir quitté notre bel appartement que nous atteignons enfin notre but du jour la Basilica da Estrala.

Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne

Tout cela nous a bien épuisé et c’est donc au parc juste en face le Jardim da Estrala que nous nous posons pour le goûter.

Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne

Pour rentrer nous passons à travers des petites rues très calmes de Lisbonne. Nous sommes assez déconcertés pas les tas d’ordures qui jonchent les trottoirs  est-ce parce que nous sommes le 15 août ? Idem pour l’état de vétusté de certains immeubles et rues qui sont quasiment laissés à l’abandon livrés aux mauvaises herbes et graffitis. Mais heureusement nous trouvons quelques belles pépites, des immeubles recouverts d’azulejo et des belles oeurvres de street art.

Lisbonne
Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne
Lisbonne

L’assemblée nationale

Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne

Après une attente interminable (15 Août oblige) d’un hypothétique bus. C’est avec une impression en demi-teinte que nous regagnons notre location.

Il est alors temps après une bonne douche de faire un point de réflexion profonde :

Oui il y a du monde à Lisbonne

-Oui la ville est vaste et étendue

-Oui il va falloir du temps pour rejoindre un point A d’un point B

-Oui il fait chaud malgré l’air marin et cela va être à prendre en ligne de compte

-Oui à Lisbonne ça grimpe sec par endroit

-Oui en une journée nous n’avons finalement pas fait grand-chose

Résultat, il va falloir revoir le programme défini préalablement. Ce dernier avait été pompé en partie sur un site spécialisé sur le Portugal. Il permettait en 4 jours de consacrer 3 jours à la ville et 1 journée à Sintra (ville mille fois encensée par les visiteurs sur le web). Pour les visites nous avions été raisonnables (du moins le pensait-on et avions ciblé des lieux susceptibles de plaire au plus grand nombre) :

-La tour de Belem

-Le monastère de Jeronimos

-L’arc de Triomphe d’Auguste

-Faire de bout en bout la ligne 28 (Tram typique en bois de Lisbonne)

-L’ascenseur de Santa Justa

-Le palais national de Sintra

– Le musée national de l’Azulejo (Le carrelage local qui recouvre un grand nombre de bâtiment de la ville)

-L’aquarium de Lisbonne

Mais au vu de ce que nous avions listé plus haut, décision fut prise de faire une croix sur Sintra et de nous consacré uniquement à Lisbonne. Autre croix faite sur l’aquarium (on en a déjà vu d’autre, nous pourrons donc survivre sans avoir vu celui de Lisbonne). L’idée étant de prendre le temps pour découvrir la ville, de flâner au gré des rues et de se poser le temps nécessaire pour soulager les pieds fatigués, il faut savoir faire l’impasse sur certaine choses et faire ce qui sera possible de faire.

Ainsi s’achève cette première journée à Lisbonne et si le dicton dit « La première impression est parfois la bonne », le « parfois » est bien à prendre en compte. Car si en cette fin de journée nous sommes au premier abord peu emballé par la ville, les prochains jours nous réserverons de belles surprises et de nouveaux déconvenues qui nous permettrons de conclure que Lisbonne est une ville malicieuse qui ne pas dévoile pas si facilement aux yeux des visiteurs. Il faut prendre le temps de la découvrir, de la parcourir et ainsi d’en saisir tout le charme et la beauté qu’elle recèle au font d’elle (Ô purée c’est beau ça :)).

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply
    tania
    12 novembre 2017 at 8 h 56 min

    hâte e découvrir la suite
    oui parfois les changements d programme sont nécessaires
    oui clairement ça monte à Porto
    et la chaleur j imagine en août moi j y suis allée en avril alors ça allait
    depuis quelques temps j utilise ces pass lors d mes escapades

    • Reply
      Cecile
      12 novembre 2017 at 16 h 49 min

      La chaleur finalement on s’habitue ça nous moins handicapé que je l’aurai pensé. Les pass c’est a bien réfléchir selon la durée du séjour et selon ce que l’on veut faire ou voir. Par exemple à Rome c’est intéressant mais a Venise beaucoup moins si l’on fait peu de musées.

  • Reply
    Tripatypical
    14 novembre 2017 at 1 h 21 min

    Lisbonne à l’air tellement riche et pleine de culture !
    Hâte de voir la suite de vos aventures, ça donne de belles idées de vacances et on rajoute définitivement cette ville à notre Europe Bucket list 🙂

  • Reply
    Chacha Aventurière
    14 novembre 2017 at 20 h 40 min

    Vite la suite …. très belles photos qui me donnent malgré tout l’envie de visiter un jour cette ville

  • Laisser un commentaire