Provence-Alpes-Côte d'Azur

NICE entre joie et peine 

L’heure des grandes vacances a sonné pour notre tribu. Ces vacances on peut dire que nous les attendions avec impatience. L’année écoulée a été longue et semée de divers tracas. Les dernières, c’était en  février, à Venise, certes un très beau voyage (que vous avez tous bien évidemment lu et suivi avec passion…non ? Bon ok alors pour ceux qui arrivent en retard, Venise c’est  saga en quatre épisodes plus un épisode bonus by Mini-Trotteuse ICI !!), mais maintenant, cela remonte à quelques mois. Il était donc temps pour nous tous de partir pour de nouvelles aventures.

Pour ce cru 2016, c’est en Corse que nous avons choisi de passer deux semaines. Mais avant cela, nous avons prévu une escale de quelques heures à Nice.

C’est donc de très bonne heure (5h15 du matin) que nous partons en ce vendredi 22 juillet de la région parisienne, afin d’éviter le monde et la chaleur. Alors pour le monde on va dire qu’on a évité le pire sans pour autant être seul, pour la chaleur, alors la nickel puisque c’est carrément les orages et la grêle qui auront ponctué notre route.

DSC_0452

Le voyage se déroule sans aucun problème, les ados sont armés de leur téléphone et de leur casque, ils vont même dormir un peu. Pour Mini c’est le lecteur DVD qui tourne à plein régime, malheureusement une fois n’est pas coutume, elle ne fermera pas un œil du voyage…à si environ cinq minutes avant que atteignons le parking de la gare de Nice où nous avons choisi de stationner notre véhicule pour la nuit, elle me dira « maman j’ai sommeil !!! »

C’est sous un beau soleil que nous arrivons vers 15h30, la voiture une fois garée, nous prenons notre petit sac à dos prévu pour cette unique nuit (organisée la famille !!) et nous rejoignons à deux pas de là l’hôtel des Flandres, rue de Belgique, ça ne s’invente pas !!

Hôtel des Flandres - Nice - www.niceartphoto.fr/Valery Trillaud

Hôtel des Flandres Nice (photo du site de l’hôtel)

C’est le moins cher que nous ayons trouvé en plein centre de Nice (179€ au total avec le petit dej) et qui disposait d’une chambre familiale pour cinq (plutôt rare). Bon alors ce n’est pas le grand luxe, mais la chambre est grande, au dernier étage et avec un petit balcon, plutôt sympa. La literie est confortable. La salle de bain est elle aussi spacieuse avec un WC et une fenêtre, par contre elle mériterait un bon coup de rafraîchissement (pour plus de photo cf le site). Le lendemain matin, un petit déjeuner copieux nous attend, en plus à 7h du mat’ nous sommes les premiers à en profiter !! Donc en gros pour une nuit c’est parfait.

Nous avions prévu d’aller nous balader dans cette ville que nous n’avions jamais explorée. Pourtant pendant longtemps, nous avons été en vacances à Cannes à quelques kilomètres de là où les parents de papa-trotteur ont un petit appartement fort agréable. Nous en avons profité quand nous n’avions pas encore les enfants, puis quand ils étaient petits et que nous n’étions pas contraints par les vacances scolaires. Ensuite, nous avons déserté pour d’autres destinations. Durant ces séjours, nous avons navigué beaucoup, mais nous n’avions jamais fait de halte à Nice, pour la simple raison que Nice, franchement ça ne m’emballait pas plus que cela. Je préférais mille fois aller vadrouiller dans tous les petits villages de l’arrière-pays ou explorer le parc du Mercantour.

Alors aujourd’hui, je n’en attendais guère plus, mais l’occasion y était alors pourquoi ne pas en profiter.

Il est environ 17h lorsque nous quittons l’hôtel, pour prendre la direction de la promenade des Anglais. La semaine précédente, le 14 juillet, a eu lieu le terrible attentat après le feu d’artifice. Un moment festif pour toutes ces familles, qui a tourné au drame. Ce dernier nous a encore plus touchés que les précédents. Parce que cette fois-ci ce sont des familles comme la nôtre qui ont été touchées. C’était eux, mais ça aurait très bien pu être nous. Pour la première fois de ma vie j’ai ressenti la peur, la vrai, celle qui vous prend aux tripes, celle qui vous dit que demain vous serez peut être vous aussi touchés, disséminés par la haine que ces personnes ont à notre égard et à notre mode de vie. Pour la première fois de ma vie, je ne me suis plus sentie en sécurité dans mon propre pays. J’ai eu peur pour mes enfants, pour mes proches et pour notre avenir à tous.

Parce que les enfants ont eux aussi été touchés par ce drame, notamment Mini qui, nous a posé beaucoup de questions et qu’elle avait très envie de rendre hommage aux enfants morts ce jour-là, elle a choisi une de ses peluches pour la déposer sur ce lieu de mémoire et de commémoration.

Lorsque nous arrivons au jardin Albert 1er, près du monument du centenaire, se dresse le kiosque, tant vu à la télévision. L’émotion nous saisit immédiatement. C’est ici qu’ont été rassemblées les innombrables peluches, mots divers et bougies. Il y a beaucoup de monde, mais un silence bouleversant y règne. Il n’y a pas de mots pour décrire de tels instants (aujourd’hui encore rien qu’en écrivant ces quelques lignes, la peine et le chagrin me submergent). Je vais donc m’arrêter là, quelques photos prises en ce lieu parleront, je pense, d’elles-mêmes.

Nice

Nice

DSC_0457

Le lapin de Mini

Une fois la peluche de Mini déposée (gros gros moment d’émotion vous vous en doutez) nous quittons le square. Juste en face sur la promenade ce sont les fleurs qui s’alignent sur ce bord de mer.

Nice

DSC_0006

DSC_0005

Nice

Il nous faudra un petit moment pour reprendre nos esprits, mais pour les enfants il faut continuer à avancer, c’est notre premier jour de vacances la vie doit continuer malgré tout.

Opéra de Nice

Opera de Nice

Nous poursuivons vers la vieille ville de Nice. Déjà en quittant notre hôtel et en arpentant les premières rues de cette ville, j’ai immédiatement aimé Nice, un coup de cœur voilà c’est le mot !! Nous avons adoré cette balade dans les ruelles étroites et colorées, pleines de saveurs et d’odeurs méditerranéennes. C’est le sud, un parfum d’Italie et de bien-être. Ça commence bien ces vacances !!

Nice

Palais de la prefecture

Nice

Nice

Nice

Nice

Nice

Enfin bien….presque bien serait un terme plus approprié. Parce lorsque j’écris plus haut « Nous avons adoré cette balade…..», je devrais plutôt dire papa-trotteur et moi, pour commencer, avons adoré cette balade, puis les ados qui au départ ont surtout soufflé quand on leur a montré la méga côte que nous allions prendre pour atteindre le parc du château (mais après ils ont adoré, si si c’est vrai). Quant à Mimi-Trotteuse…..Comment je vous la sers ? En charpie ou en menus morceaux ? Plus pénible ? Non je ne crois pas que cela soit possible. Vous vous souvenez, plus haut j’ai écrit qu’elle n’avait pas dormi en voiture. Alors forcément quand on est debout depuis 4h du matin et qu’on a 7 ans et demi, arrivé à 18h30 on commence à avoir un peu de mal, bah oui !!!

Alors elle n’a fait que pleurer, râler, jouer sa Calimérotte (si vous la connaissez c’est la copine de Caliméro “personne ne m’aime tout le monde sans fiche de moi….”) bref elle nous a franchement fait C……(oui avec un grand C). Mais que ni-ni nous n’avons pas cédé (de toute manière, nous étions déjà loin de l’hôtel alors parti pour parti autant aller jusqu’au bout), nous sommes restés le plus calme possible, nous sommes arrivés au parc de la colline du château, papa-trotteur et les ados sont montés voir la cascade, moi je me suis installée sur un banc avec Mini qui en était à sa énième crise de larmes pour une histoire de photo et elle a posé sa tête sur mes genoux. Durant un temps j’ai même cru qu’elle allait si endormir (on aurait été bien après à devoir la porter !!!) bref 10 min plus tard la voilà plus calme, nous prenons la photo où elle aussi fait semblant de tenir les anses de l’amphore, comme l’avait fait plus tôt son frère et sa sœur, mais à ce moment-là elle n’était pas décidée, mais finalement si….et enfin nous pouvons continuer la promenade et rejoindre la troupe à la cascade.

Nice

La vue depuis la haut est magnifique

Nice

Heureusement que les photos non pas de son sinon vous auriez les oreilles qui vibrent avec les pleurs de Mini !!

Le banc de la paix :)

Le banc de la paix 🙂

La fameuse photo de l'amphore

La fameuse photo de l’amphore

Nice

La cascade une merveille

Nous redescendons du parc à travers d’autres belles ruelles de Nice.

Nice

Nice

Nice

Nice

Le kiff lorsque nous empruntons une petite rue pleine de petites boutiques si typiques du sud avec les épices, les savons…mais pas le temps de si attarder Mimi recommence à couiner et les ados ont faim. Direction le Mac Do repéré plus tôt près de l’hôtel (pour ma salade niçoise je reviendrais toute seule !!) et enfin au lit tout le monde demain debout 6h15 Corsica Ferries nous attend pour la traversée vers la Corse…..Mais une chose est sûre, nous reviendrons a Nice et nous y consacrerons un peu plus de temps (et je dégusterai une bonne salade niçoise).

Nice

Lui va au dépôt et nous au dodo

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply
    Chacha Aventurière
    11 août 2016 at 7 h 06 min

    Que d’émotions dans ton article..Oui, j’ai pleuré et alors ? Je suis humaine.
    Très belles photos de Nice. Ma visite de Nice remonte aux années 2003/2005, Lolipopo était encore misspopo en poussette.
    Et c’est Nice qui m’a donné l’envie d’aller en Italie.
    Super partage, merci merci merci !

    • Reply
      Cecile
      11 août 2016 at 10 h 40 min

      C’est vrai que Nice dégage un vrai parfum d’Italie par moment je me suis vue revenir à Rome.
      Merci à toi

  • Reply
    Sylvie
    19 août 2016 at 14 h 33 min

    Quelle surprise que ce reportage photo consacré à Nice. Moi non plus jusqu’alors je ne m’imaginais pas plus que ça déambuler dans cette ville, mais plus dans les petits villages de l’arrière-pays, et franchement tes jolies photos donnent vraiment envie ! Une idée que je vais me garder sous le coude pour un séjour découverte en hors saison… Merci beaucoup à toi pour cette très belle découverte, qui a du être vraiment très particulière pour vous au vu des douloureux et récents événements… Rien que de voir les photos ça serre le coeur et on est au bord des larmes alors de se trouver “en vrai” sur les lieux, ça devait être vraiment dur et bouleversant.

    • Reply
      Cecile
      19 août 2016 at 21 h 55 min

      Oui en effet c’était vraiment bouleversant c’était la première fois qu’on se rendait sur les lieux d’un événement tragique et c’était poignant.
      Au delà de cela en effet une vraie surprise cette ville de Nice. Beaucoup de ville qui borde la Côte d’Azur on peut de charme dans ce coin mais là c’est totalement différent. Vraiment Nice mérite une visite je regrette de pas avoir eu plus de temps pour la découvrir mais on y retournera c’est sûr !!

    Laisser un commentaire