Scroll to Content

Cet été nous avons choisi de poser nos valises dans le Lot. Si nous avions déjà eu la chance de visiter le département voisin, la Dordogne, nous ne connaissions absolument pas celui-ci. Il regorge de mille trésors comme Martel où je vous propose de découvrir le village mais aussi un étonnant parcours en train à vapeur.


Le Village de Martel

Ce joli village dit aux sept tours, est né d’une convergence de routes commerciales. Situé au croisement de la route du sel venant de l’atlantique et de celle du vin d’Aquitaine, le village devient alors au XIIème siècle une riche cité marchande. À la même époque, il devient également une étape importante sur la route du pèlerinage vers Rocamadour.

Martel connaît un second essor au XIXème siècle grâce au commerce de la truffe. Il est d’ailleurs possible et vivement conseillé de monter à bord du « Truffadou » un antique train à vapeur qui acheminait la truffe à flanc de falaise (je vous en reparle plus bas).

Aujourd’hui, Martel est un village dynamique magnifiquement restauré et mis en valeur. Son centre-ville constitué de ruelles pavées permet de déambuler calmement et de découvrir ce riche patrimoine culturel et gastronomique grâce aux nombreuses petites boutiques et restaurants qu’il compte.


Le Chemin de Fer Touristique « Truffadou »

La truffe s’est implantée sur le causse de Martel après la Révolution française. Ce produit d’exception était acheminé jusqu’à Paris grâce au train. Pour cela des lignes intermédiaires furent créées comme celle qu’empruntait le Truffadou. Il faut dire que ce marché aux truffes de Martel est un véritable enjeu économique pour le village. Il est le plus important de France et l’on pouvait y trouver jusqu’à 10 tonnes de truffes

Taillé dans la falaise de Mirandol, surplombant la Dordogne à près de 80 mètres de hauteur, cette partie de l’ancienne voie ferroviaire reliant Bordeaux à Aurillac fut mise en service en 1889. Le premier train de marchandises qui achemina les truffes jusqu’à la gare de Saint-Denis-Près-Martel avant de partir vers Paris fut ainsi nommé le Truffadou.

La ligne sera exploitée jusqu’en 1980. En 1991, l’association Chemin de Fer Touristique du Haut-Quercy entreprend de la restaurer. Ainsi depuis 1997 il est possible d’embarquer à bord de ce train à vapeur pour une heure de voyage dans le temps à flanc de falaise. Entre tunnel, panorama et sifflement de la locomotive le dépaysement est garanti. Une très belle expérience qui ravira petits et grands.

Publié par:

Partir découvrir de nouveaux horizons. Proches ou lointains, peu importe tant que cela se fait en famille afin de garder de beaux souvenirs que nous partageons avec vous à travers ce blog.

One Comment

  1. J’y suis passée il y a très longtemps, ça avait l’air joli mais je me souviens surtout de la halle. Je n’avais jamais entendu parler du Truffadou, un petit nom bien mignon ! 😀

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.