Menu
Dordogne / Nouvelle Aquitaine / Rdv #EnFranceAussi

Les châteaux de Biron et de Puymartin : deux sites à voir absolument en Dordogne

On dit de la Dordogne que c’est le pays des milles et un châteaux. Alors je ne pourrai pas vous dire s’il y en a vraiment autant, mais il faut reconnaitre qu’il en existe un très grand nombre. Certains sont très connus, comme celui de Beynac ou encore celui de Castelnaud-la-Chapelle. Certains sont privés, d’autres ont appartenu à des stars, comme le château des Milandes qui fut un temps la propriété de Joséphine Baker. Tout cela, nous les avions déjà visités lors de notre premier séjour dans le Périgord. Donc cette fois-ci, nous avons choisi de découvrir ceux de Biron et de Puymartin.


Cet article participe au RDV #EnFranceAussi du mois d’aout sur le thème « Château » proposé par Sabrina du blog Que le voyage commence


Le château de Biron

Nous adorons les châteaux chez nous. Généralement, nous en visitons toujours un où que nous soyons en vacances. En Dordogne, forcément, le choix est vaste. Le château de Biron fut notre tout premier et c’est sous la pluie que nous nous y sommes rendus et que nous l’avons parcouru. Situé sur un promontoire, il offre normalement depuis sa terrasse une vue magnifique sur les environs. Malheureusement pour nous, nous n’aurons pas la chance de voir cela. Mais la forteresse reste tout de même un véritable joyau.

panorama pluvieux
Pour la vue nous reviendrons

Son histoire

Site majeur de Nouvelle-Aquitaine et classé monument historique depuis 1928, la forteresse des ducs de Biron est l’une des plus grandes du sud-ouest de la France. Près de mille ans d’histoire ont façonné ce géant de pierre. Il présente à la fois un château médiéval, Renaissance et classique.

chateau médiéval
Près de mille ans d’histoire derrière ces murs

Bâti autour du Xe siècle, il est reflet du lignage des Gautaut-Biron seigneurs et propriétaire des lieux du XIe au XXe siècle. Il évoluera au fil du temps bien sûr, mais il réussira à conserver des bâtiments de toutes des époques. Ainsi du Moyen-Âge à nos jours c’est un véritable voyage dans le temps qui s’offre au visiteur de Biron. Aujourd’hui, le château est la propriété du conseil général.


La visite du château de Biron

Dès l’entrée le ton est donné avec une tour porte du XIIe siècle. Elle connut au Moyen-Âge pas moins de cinq assauts et fut prise par les Anglais à deux reprises.

Au fil de la visite, nous découvrons la grande cuisine, la cour d’honneur qui ressemble à un théâtre et bien d’autres trésors. 

Au deuxième étage, nous pénétrons dans l’aile des maréchaux. C’est la plus grande salle du château. Elle accueillait les réunions des quatre Baronnies du Périgord : Biron, Beynac, Bourdeuilles et Mareuil-sur-Belle.

Restaurée par le département en 1978, elle accueille aujourd’hui des expositions. Lors de notre passage, nous avons pu découvrir vingt-neuf tentures représentatives de l’art de la tapisserie du XVIe siècle à nos jours.

Une belle visite malgré le mauvais temps que nous avons beaucoup apprécié. Avant de partir, ne manquez pas de faire un petit détour par la cité castrale. Située au pied des murailles du château, elle mérite aussi d’être vue.


Le château de Puymartin

Situé à 6 km de Sarlat, le château de Puymartin ne se laisse pas découvrir aussi facilement. On le devine depuis le parking entre les arbres, mais ça n’est qu’en arrivant au pied de ses remparts que toute la grandeur de la forteresse s’offre au visiteur. 

tour

Son histoire

Construit vers 1269, il fut donné en fief par les abbés de Sarlat à la famille Serviens. Durant la guerre de Cent Ans, le domaine est pris par des mercenaires anglais. Après le paiement d’une rançon par les consuls de Sarlat pour se débarrasser de ces derniers dans la région, le château redevient français. Mais afin de parer à toute nouvelle occupation, les créneaux, les remparts des murs et les toitures furent détruits et arrachés. Ainsi Puymartin tomba en ruine durant toute la durée de la guerre de Cent Ans.


La renaissance 

Il faudra attendre 1450 pour que Radulphe de Saint-Clar reconstruise le domaine. Au XVIe siècle, son petit fils, Raymond, chef des catholiques en Périgord Noir, hérite du domaine. Il est alors Capitaine dit « de Puymartin » et il établit son quartier général au château. C’est d’ici qu’il mettra en déroute des huguenots. 

Aux cours du XVIIe siècle, un conflit familial qui durera plus de 40 ans entre frère et sœur met un temps le destin de Puymartin en suspens. C’est finalement la sœur qui l’emporta et le domaine passa ainsi dans la famille Roffignac de Marzac.

Au XIXe, le marquis Marc Roffignac consacrera près d’un million de francs Or pour la restauration du château. N’ayant eu qu’une fille pour héritière, le château passera dans la famille De Monteront après son mariage. Cette famille en est aujourd’hui toujours propriétaire et vit au château.

Ainsi, depuis cinq siècles, Puymartin appartient à la même famille. Seuls les noms des propriétaires ont changé par le jeu des mariages.


Notre découverte du château

Nous avons choisi de faire une visite libre, mais finalement la commentée nous aurait surement apporté plus d’information. Car finalement le parcours est assez court. Malgré cela, les pièces sont toutes meublées et richement décorées. De magnifiques tapisseries d’Aubusson décorent les murs et des objets personnels de la famille nous plongent dans l’univers confidentiel d’un château habité encore aujourd’hui.


Anecdotes

À noter qu’une légende de fantôme fait aussi tout le charme du lieu. Et oui, les esprits qui hantent les murs d’un château cela fait toujours son petit effet surtout auprès du jeune public. Pour vous la faire courte, mais aussi pour ne pas tout vous révéler, il se dit que l’esprit de Thérèse de Saint-Clar hanterait la bâtisse. Pourquoi ? Et bien pour le savoir, il vous faudra venir ici. Je n’en dirai pas plus.

Autre anecdote, il est possible que durant votre visite le chat maitre des lieux vous accompagne et prenne même place sur la table de la salle à manger pour sa sieste. Voilà, lui aussi il fait son petit effet. Je pense même que nos enfants n’ont retenu de Puymartin que ce chat roux trop mignon qui n’a que faire des us et coutumes des lieux.


Le mot de la fin…

Et voilà, deux châteaux de plus à notre collection. J’espère que leur découverte vous aura plu et qu’ils vous donneront envie de venir ici dans le Périgord. Nous concernant, ce sont deux bâtisses que nous avons pris beaucoup de plaisir à visiter. Moins fréquentées que leurs grands voisins ils se visitent loin de la foule presque en toute intimité.

A propos de l'auteur

Partir découvrir de nouveaux horizons. Proches ou lointains, peu importe, tant que cela se fait en famille afin de garder de beaux souvenirs que nous partageons avec vous à travers ce blog.

13 Commentaires

  • eimelle
    2 août 2022 at 11 h 48 min

    j’aurais flashé sur le chat aussi! et je trouve que la brume donne un charme certain au premier finalement!

    Répondre
    • Cecile
      2 août 2022 at 14 h 39 min

      Ah oui ce chat il est incroyable. Il nous a accueilli dès l’entrée dans la cours du château puis nous l’avons retrouver affalé sur la table de la salle à manger et finalement il était la star du lieu les gens ne photographiaient que lui

      Répondre
  • Lookoom
    2 août 2022 at 12 h 17 min

    Merci pour la visite, ce sont des châteaux qu’il me plairait aussi de visiter.

    Répondre
    • Cecile
      2 août 2022 at 14 h 40 min

      Deux très chouettes châteaux et il y en a encore plein en Dordogne que nous n’avons pas visiter. Des idées en pagailles pour un futur troisième séjour là bas

      Répondre
  • Estelle
    2 août 2022 at 15 h 12 min

    Nous aussi on inclut toujours la visite d’un château lors de nos vacances/voyages, on adore. Et ces deux-là sont magnifiques. Sympa si en plus ils sont un peu plus en dehors des circuits touristiques.

    Répondre
    • Cecile
      2 août 2022 at 15 h 54 min

      Oui c’est le cas. Les plus connus sont également avoir mais l’été ils sont pris d’assaut. Le mieux pour les faire c’est au printemps.

      Répondre
  • Anne
    2 août 2022 at 16 h 16 min

    Ils sont splendides!

    Répondre
    • Cecile
      2 août 2022 at 17 h 02 min

      Oui c’est bien vrai ça !!

      Répondre
  • Anne LANDOIS-FAVRET
    2 août 2022 at 20 h 30 min

    Ils sont superbes tous les 2 mais j’ai une préférence pour Puymartin, en tout cas pour l’extérieur. Les 2 sont très bien fournis en mobiliers et autres objets ! 🙂

    Répondre
  • aurelie@travelingaddress
    3 août 2022 at 12 h 58 min

    Les deux sont majestueux! Dommage pour la météo mais ils valaient le détour! et l’histoire de fantôme c’est le petit plus!

    Répondre
  • Pierre
    14 août 2022 at 20 h 48 min

    J’adore la silhouette du château de Puymartin. Il est très photogénique ! C’est un des rares châteaux qu’il me reste à découvrir dans le Périgord !

    Répondre
  • Sophie
    15 août 2022 at 12 h 05 min

    Voilà deux châteaux que je ne connais pas encore dans la région de la Dordogne. Je connais les plus connus en fait (que tu as nommés au début de l’article).
    J’avais aussi visité un château où il y avait un chat installé sur le lit du roi !! En fait, tout le monde flashait sur le chat :).

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.