Patio extérieur de la Grande Mosquée de Paris
Escapades parisiennes,  Rdv #En France Aussi

La Grande Mosquée de Paris

Cela faisait un bon bout de temps que je voulais aller visiter la Grande Mosquée de Paris. Alors en voyant le thème du Rendez-vous EnFranceAussi du mois d’octobre « exotique » proposé par Caro Caro du blog Evasions Nantaises, je me suis dit que c’était là, la bonne occasion.


Histoire de la Grande Mosquée de Paris

La grande mosquée de Paris se situe dans le 5e arrondissement de la capitale à deux pas du jardin des plantes où il est notamment possible de visiter la ménagerie et le muséum national d’histoire naturelle.

Si l’idée de construire un institut musulman remonte à 1849, il faudra attendre le 19 octobre 1922 pour que de manière très solennelle soit enfin lancé le démarrage des travaux de la grande mosquée de Paris. C’est à des musulmans que fut remis l’honneur de poser la première pierre de la future salle des prières. Pour l’occasion, les plus éminentes personnalités françaises et musulmanes firent le déplacement depuis le Maghreb, l’Afrique, l’Orient, la Turquie, l’Égypte, la Perse, l’Afghanistan…

Plus qu’un symbole, la construction de cette mosquée allait sceller les liens d’amitié traditionnels existant entre la France et l’Islam, mais aussi marquer la reconnaissance de la France envers tous les musulmans qui avaient combattu et perdu la vie au cours de la guerre de 1914-1918.

Quand s’érigera le minaret que vous allez construire, il ne montera vers le beau ciel de l’Ile-de-France, qu’une prière de plus dont les tours catholiques de Notre-Dame ne seront point jalouse

parole de Lyautey le jour de l’inauguration

Ma visite de la Grande Mosquée de Paris

Les visites de la Grande Mosquée de Paris ont lieu librement tous les jours de la semaine sauf le vendredi et les jours de fête religieuse.

L’entrée coute 3€

Lorsque j’arrive, c’est bien évidemment le majestueux minaret de 33 mètres de haut, que j’admire en premier. Une fois à l’intérieur, la grande mosquée est constituée de vastes édifices séparés par des patios et d’un jardin luxuriant. Impossible alors de ne pas se remémorer notre découverte de l’art andalou l’été dernier à Séville, Cordoue et Grenade et ainsi que l’histoire fascinante de cette civilisation qui durant des siècles jeta un éclat sans pareil sur le monde.

Je tombe en pleine heure de la prière alors je ne pourrai pas rentrer dans la salle des prières. Durant ma visite je découvre le grand patio, puis la bibliothèque et enfin les jardins luxuriants. Ces derniers sont de véritables havre de paix. La pierre blanche contraste avec les mosaïques bleues. Le son mélodieux de l’eau des fontaines m’apaise et le parfum des fleurs embaume mon esprit. Renait en moi cette plénitude que nous avions tant aimée en Andalousie. Prendre le temps de profiter et de faire abstraction du tumulte du quotidien.

Patio de la Grande Mosquée de Paris
cours de la Grande Mosquée de Paris
Arcade
Porte mauresque de la Grande Mosquée de Paris
Fontaine de la Grande Mosquée de Paris

Le mot de la fin

Ce fut une très agréable parenthèse que je vous propose de prolonger en allant vous purifier au hammam et/ou au salon de thé de la mosquée. À l’ombre des arbres dans la cour ou dans la magnifique salle du restaurant, prenez le temps de déguster un thé à la menthe ainsi qu’une ou deux délicieuses pâtisseries orientales.


27 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.