Menu

Nous sommes le 1er septembre, tout d’abord je vous souhaite à tous une très bonne rentrée. Pour bien la redémarrer, notre rendez-vous mensuel #En France Aussi nous propulse au coeur des fêtes locales. Organisé par Sylvie du blog « Le Coin des Voyageurs », c’est charlotte du blog « Les aventures de la tribu de Chacha »qui en a eu l’idée. Pour ma pars, je vais donc vous parler de « la fête des guinguettes » qui a lieu chaque année dans ma jolie ville du Plessis-Robinson dans les Hauts-de-Seine.


D’où vient ce nom des guinguettes ?

Pour en comprendre la signification, il faut se pencher un instant sur l’histoire même de la ville. En 1848, la ville (enfin plutôt le hameau) s’appelle le Plessis-Piquet. Un homme, Joseph Gueusquin, a alors l’idée de génie d’ouvrir un restaurant perché dans les arbres qu’il nommera « Au Grand Robinson ». Il s’est inspiré du livre de Johann David Wyss qui en 1812 publie «Le Robinson suisse », l’histoire d’une famille entière échouée sur une ile déserte, qui construira un abri dans les arbres pour se protéger des bêtes sauvages. Le succès est immédiat et très rapidement une multitude d’établissements du même genre ouvrent leur porte le long d’une seule et même rue, entraînant une concurrence féroce. Tous les Parisiens se ruent alors chaque dimanche pour venir guincher aux guinguettes de Robinson et cela perdurera pendant près d’un siècle (ma grand- mère en a des souvenirs mémorables, je crois, bien que ça draguait dure aux guinguettes !!). Fort de cet immense succès, la ville changera de nom en 1909 pour devenir Le Plessis Robinson. La ligne de chemin de fer (l’actuel ligne B) sera même prolongée pour accéder plus facilement aux guinguettes depuis Paris en 1895 (toute l’histoire est ici).

guinguettes

Aujourd’hui nous célébrons les guinguettes

La dernière guinguette a fermé ses portes en 1976. Il n’y en a donc plus aujourd’hui, mais chaque année, au mois de juin, la ville rend hommage à ce glorieux passé en organisant « la fête des guinguettes ». Celle-ci se déroule sur deux jours. Le samedi, le parc Henri Sellier, accueille sur sa terrasse des manèges et attractions pour les petits et les grands. Le soir un grand concert a lieu avec l’élection de Miss et Mister Robinson, s’il vous plaît !!

Le dimanche, tout démarre au centre-ville, avec un regroupement de vieille voiture et de passionnés en tenue d’époque.

2013-06-16 10.55.44

Puis rue de Malabry, on peut découvrir les métiers d’autrefois. Pendant ce temps, dans le parc du Moulin fidel, une petite ferme ravis les petits. On y admire aussi les anciennes voitures qui le matin même défilaient dans le centre ville. Enfin ne manquez pas les démonstrations de danses anciennes tout en dégustant une bonne crèpe.


Le mot de la fin…

Chaque année, c’est toujours avec un immense plaisir que nous nous y rendons. C’est l’occasion de finir l’année (scolaire) en beauté. Le succès est toujours au rendez-vous, bref un grand moment de partage et de convivialité dans notre ville que nous aimons temps.

A propos de l'auteur

Partir découvrir de nouveaux horizons. Proches ou lointains, peu importe, tant que cela se fait en famille afin de garder de beaux souvenirs que nous partageons avec vous à travers ce blog.

23 Commentaires

  • Chacha Aventurière
    1 septembre 2016 at 7 h 33 min

    Un article Rétro actuel j’adore, c’est très jolie

    Répondre
    • Cecile
      1 septembre 2016 at 15 h 02 min

      Merci beaucoup c’était une chouette idée ce thème !!

      Répondre
  • Sabrina
    1 septembre 2016 at 8 h 47 min

    Super.
    J’ai adoré ton article.
    J’aime beaucoup cette période  » Belle Époque »
    Merci je sais d’où vient le nom Robinson à présent.

    Répondre
  • Mitchka
    1 septembre 2016 at 9 h 45 min

    ça c’est une belle fête !! et dis moi … dis moi que tu t’y rends avec un chapeau à plume ? 🙂

    Répondre
    • Cecile
      1 septembre 2016 at 15 h 04 min

      Mais bien sûr avec ma robe « belle époque » aussi et l’ombrelle !!!

      Répondre
  • Florence Gindre
    1 septembre 2016 at 10 h 50 min

    Je ne connaissais pas l’histoire de Plessis Robinson (seulement la ville, de nom). Cela devait être excellent, toutes ces guinguettes dans les arbres !

    Répondre
    • Cecile
      1 septembre 2016 at 15 h 05 min

      Oui c’est dommage qu’elles n’existent plus ça devait être assez sympa de déjeuner dans les arbres, ça m’aurais bien plus en tout cas.

      Répondre
  • Caro
    1 septembre 2016 at 16 h 11 min

    Jolie découverte, je ne connaissais pas du tout cette fête!

    Répondre
    • Cecile
      1 septembre 2016 at 17 h 17 min

      Oui une belle fête a découvrir en Ile de France !!

      Répondre
  • malicyel
    1 septembre 2016 at 17 h 55 min

    Oh j’aime beaucoup le côté rétro de ce genre de fête, on remonte le temps quelques instants, parfait pour s’évader 🙂

    Répondre
  • Lili de Jolis Voyages
    1 septembre 2016 at 20 h 15 min

    La belle époque, une bien jolie période et un côté rétro que j’adore. Très sympa cet esprit guinguette !

    Répondre
  • Virginie C.
    6 septembre 2016 at 22 h 24 min

    J’aime beaucoup cette ambiance Rétro! Les guinguettes inspirent la joie et la fête je trouve !

    Répondre
    • Cecile
      10 septembre 2016 at 1 h 53 min

      C’est vrai un petit air de campagne aussi et de bal musette !!

      Répondre
  • Nomaditude
    7 septembre 2016 at 18 h 09 min

    J’adore cette ambiance que tes photos (et la vidéo) dégagent, ça donne envie. Joli évent bien rétro. Merci!

    Répondre
  • Sylvie
    9 septembre 2016 at 10 h 19 min

    Quelle chouette découverte cet article ! Je n’avais jamais entendu parler de ces guinguettes, mais quel dommage qu’il n’en reste plus aujourd’hui que cette fête ! Je suis vraiment surprise en effet qu’elle aient complètement disparu, car j’aurais pensé que leur succès aurait perduré dans le temps. C’est original comme cadre un resto perché dans un arbre, non ? En tout cas moi ça me brancherait bien… Peut-être qu’un jour l’idée sera reprise et remise au goût du jour ? En attendant, merci pour ce très beau partage.

    Répondre
    • Cecile
      10 septembre 2016 at 2 h 05 min

      Oui moi aussi je suis étonnée que personne n’est eu la belle idée de relancer le concept.

      Répondre
  • sophie
    31 décembre 2019 at 11 h 57 min

    Superbe reportage! Plein de charme.

    Répondre
    • Cecile
      10 janvier 2020 at 22 h 29 min

      Merci beaucoup contente que cela vous est plus.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.