La Corse Pour des vacances réussies

La Corse : Topo guide

Avant de vous faire voyager et rêver au gré de notre séjour corse, je vous propose un petit topo guide en préambule.

Ce dernier n’a pas lieu de remplacer votre bon vieux guide papier, mais juste de vous donner une petite idée de ce qu’ont pu être nos deux semaines là-bas, notre ressenti et des petits conseils made in Famille Trotteuse.

Je vous le présente sous forme de question réponse du genre auto-interview !!

Comment se rendre en Corse ?

Bon alors la Corse est une île, donc à moins que vous n’ayez envie de battre un record du Guinness book en traversant la Méditerranée à la nage ou en rameur, je ne s’aurai mieux vous conseiller que de vous y rendre en avion ou en ferry.

Pour l’avion quatre aéroports internationaux : Ajaccio, Calvi, Porto-Vecchio et Bastia. Plusieurs compagnies les desservent tout au long de l’année (vous être grands je vous laisse chercher sur google !!)

Pour le Ferry: Corsica Ferries surement la plus connue mais aussi Corsica Linea ou encore Moby assure des liaisons régulières depuis le continent.

Si vous optez pour l’avion, vous y gagnerez en termes de temps, mais il vous faudra louer une voiture sur place. Car si vous venez en Corse pour rester sur place, franchement, pas la peine d’y venir autant rester sur le continent.

L’avantage avec le ferry c’est que vous emportez votre chère voiture avec vous.

En matière de prix, tout dépend du temps et de la période à laquelle vous partez. Hors saison à deux et pour une semaine, la formule avion+voiture est surement plus intéressante. En pleine saison estivale en famille pour deux ou trois semaines, la formule ferry reste plus attractive.

DSC_0461

Quand aller en Corse ?

Toute l’année bien sûr il fait toujours beau en Corse (enfin je crois) !!

DSC_0467

Un orage en deux semaines c’est correct

Forcément hors-saison vous aurez bien moins de monde qu’en plein juillet-août. L’automne et même l’hiver doivent aussi être des saisons très agréables pour découvrir l’île.

Alors c’est quoi votre ressenti durant la saison estivale?

(C’est marrant ce jeu des questions réponses !!)

Franchement, plutôt bon. J’avais très peur de la chaleur et du monde que nous pourrions avoir, mais j’ai été agréablement surprise. Côté chaleur, il a fait environ 32 degrés au maximum, mais le plus souvent 28-29. Nous étions principalement sur le littoral où il y a toujours de l’air, pas de chaleur écrasante et étouffante à vous liquéfier sur place. Côté monde, là encore bonne surprise, sur la région du golfe de Porto, la première semaine, nous avons trouvé qu’il n’y avait pas non plus un monde de dingue. Les touristes sont là bien sûr, mais cela reste raisonnable. Sur les plages, nous n’étions pas à touche touche sur le sable comme nous avons pu l’être  sur celles de la Côte d’Azur et de l’Hérault. À Saint Florent, la deuxième semaine, plus de monde sur la plage et dans les villes du littorales mais sortis des sentiers battus c’est beaucoup plus calme.

plage de Cargèse

Plage de Cargèse

 

Plage du Cap Corse

Plage du Cap Corse

Où loger en Corse ?

Toutes les possibilités existent, du camping à la villa avec piscine en passant par la location d’un appartement ou d’une bergerie au fin fond du maquis ou bien encore de l’hôtel, un vaste choix s’offre à vous.

Tout dépend de votre porte-monnaie, mais aussi de la saison. En été, les prix sont bien plus élevés vous vous en doutez !!

Et vous alors, où avez-vous logé?

Nous avons choisi la formule mobil-home et bungalow (non ce n’est pas tout à fait pareil). C’était la moins coûteuse après la formule toile de tente rejetée en bloc par papa-trotteur.

Nos adresses pour le logement :

à Porto (à l’ouest de l’île) : le camping Sole et Vista, une semaine en bungalow 5 personnes 950€. Bon camping calme à taille humaine bien situé pour explorer le golfe de Porto et une partie de l’intérieur de l’île. La région est montagneuse donc le camping est en côte nous étions situés a mi-chemin entre le bas et le haut du camping où se situe la très belle piscine panoramique et le restaurant qui vous servira une excellente cuisine avec des légumes du potager, s’il vous plait, aux prix corrects. Les pizzas sont toutes aussi excellentes. Pas de location de serviettes dans ce camping mais une possibilité d’acheter des draps, mais attention moi je m’attendais à des draps en tissus mais en fait ce sont des draps jetables (5€par lit) qui ressemblent plus au papier dans lequel on peut emballer de la vaisselle. Bref pas du tout agréable de dormir la dedans (enfin c’était notre avis à nous adultes, car les enfants les ont trouvé très bien et ont fait avec). Nous avons donc acheter des draps basiques rien que pour nous au supermarché du coin.  A la sortie du camping deux supérettes pour les courses deux trois restos une pharmacie et une boulangerie. Pour plus il vous faudra prendre la voiture et faire environ un kilomètre pour être au centre du village de Porto. Camping très bien situé pour sillonner la région jusqu’à Ajaccio au sud et Calvi  au nord ainsi que la découverte d’une partie de l’intérieur des terre.

DSC_0495

Notre bungalow

La vue depuis le bungalow

La vue depuis le bungalow

Piscine vue sur la montagne

Piscine vue sur la montagne

Avec le resto panoramique

Avec le resto panoramique

dsc_0310

Couché du soleil depuis la piscine

Couché du soleil depuis la piscine

À Saint Florent (au pied du Cap Corse) : le camping U Pezzo : 1100€ pour une semaine en mobil-home 5-6 personnes. Camping là encore à taille humaine et familiale. Pas de piscine, mais la mer est juste en face (une petite route à traverser) nous avons eu la chance d’être à l’entrée donc en trois pas nous étions à l’eau !! À l’accueil, un service de boulangerie le matin (pour des croissants et du pain tout frais c’est juste top) et d’épicerie avec quelques produits de toute première nécessité  sont proposés. Le supermarché le plus proche est à 5 min en voiture. Autre bon point pour ce camping, ils proposent une location draps+serviettes (35€ pour 4 personnes correct je trouve, ce qui allège tout de même les bagages) et une bouteille d’eau minérale corse vous est offerte a votre arrivée ainsi qu’une de rosé bien frais aussi (c’est peu de chose mais ça contribue à en faire une bonne adresse). Si St Florent en soit n’a pas plus d’attrait que cela (cf notre article) il a le mérite d’être très bien placé pour découvrir une partie de Haute Corse comme l’Ile Rousse et Calvi, Bastia, le Cap Corse et Corte à l’intérieur des terres.

La vue depuis le mobil-home

La vue depuis le mobil-home

Le mobil-home

Le mobil-home

La plage juste en face du camping

La plage juste en face du camping (photo prise à 7h30 du matin je précise !!

Qu’est que vous avez visité en Corse ?

En préparant notre séjour, nous avons longuement réfléchi sur la façon dont nous allions visiter l’île. En deux semaines devions-nous faire le tour ou plutôt nous concentrer sur une partie ou deux? Des amis nous ont conseillé la deuxième option en commençant pas la région de Porto et celle du Cap Corse.

Car en Corse, c’est surtout les routes et les distances le gros frein. Les habitants ne s’expriment d’ailleurs pas en kilomètre mais en temps. Nous l’avons constaté dès notre premier jour, puisque pour parcourir les 70km qui séparent Calvi de Porto nous avons mis deux bonnes heures. Ah bah oui, de suite, ça donne à réfléchir.

Les routes de Corse

Les routes de Corse

Nous n’avons absolument pas regretté nos choix, car chaque jour nous avons tout de même passé beaucoup de temps en voiture malgré un périmètre de visite pas si étendu que cela.

Bien évidement je reviendrais vous raconter toutes nos aventures dans mes prochains articles mais en gros la première semaine, nous avons été jusqu’à d’Ajaccio (92km 2h30 juste l’aller donc le double pour un AR) et avons exploré  le secteur Porto/Piana/Cargèse ainsi qu’une partie de l’intérieur des terres.

Les Calanques de Piana

Les Calanques de Piana

Cargèse

Cargèse

Entre montagne et rivière

Entre montagne et rivière

Les îles Sanguinaires

Les îles Sanguinaires

La deuxième semaine, nous avons fait tout le Cap Corse. Nous avons été également jusqu’à l’Ile Rousse, Calvi et Bastia, mais avons abandonné l’idée d’aller à Corte, trop loin. C’est tout de même les vacances, l’idée est aussi de se reposer.

Bastia

Bastia

Cap Corse

Cap Corse

St Florent

St Florent

Calvi

Calvi

Côté plage alors là c’est le grand bleu, une merveille. Nous ne nous sommes presque jamais baignés deux fois au même endroit et à chaque fois se fut un enchantement ou presque. L’avantage en Corse c’est qu’il est assez facile de trouver une petite crique déserte ou presque. La première semaine nous avons fait plusieurs plage du côté de Cargèse et près de Porto :

Une plage secrète....ou presque !!

Une plage secrète….ou presque !!

La deuxième semaine nous avons principalement fait trempette sur la plage de St Florent en face de notre petit camping.

Un conseil ?

Si je devais vous en donner un, se serait de prendre le temps de visiter la Corse elle le mérite vraiment et puis un deuxième (oui j’avais dit un mais en fait j’en ai un autre qui m’arrive en tête) compte tenue des distances (surtout avec des enfants) il est important de séquencer le voyage, peut-être même plus que ce que nous l’avons fait. Facile a faire quand on est toile de tente ,moins lorsque comme nous vous loué un mobil-home mais peut-être qu’il existe d’autres alternatives (a creuser pour un prochain séjour) afin de faire moins d’heure de route chaque jour.

Dans tout les cas, nous sommes tombés amoureux de la Corse, vraiment, nous en avons pris plein les yeux tellement tout est beau. On s’est souvent dit qu’il n’y avait pas besoin de partir au bout du monde, tout est là !! (Bon ok on ne connait pas le bout du monde, mais quand même) la mer, le soleil, la chaleur, la montagne, des paysages à couper le souffle, le dépaysement, la bonne bouffe et des gens charmants (si si les corses sont charmants).

DSC_0296

Vous aimerez aussi

10 Commentaires

  • Reply
    tania
    20 août 2016 at 12 h 20 min

    merci pour cet article, pleins d infos utiles pour préparer un séjour en Corse
    je n y suis jamais allée mais j ai bien envie

    • Reply
      Cecile
      20 août 2016 at 18 h 48 min

      Oh alors il faut y aller c’est tellement beau !!

  • Reply
    Virginie c.
    20 août 2016 at 19 h 47 min

    Ah vivement la suite !! Cela va me rappeler des souvenirs, j’avais fait le mare e monti de calvi a porto a pied, et c’était beau !!! Et ravie de lire que tu as eu des gens cool, car j’ai fait trois séjours, et j’ai eu des soucis aux 3 avec les corses… (ou alors c’est moi le problème )

    • Reply
      Cecile
      21 août 2016 at 16 h 38 min

      Nous n’avons pas beaucoup marché tu verra cela dans les prochains articles mais la Corse est belle quelque soit le mode de déplacement. En effet entre Calvi et Porto c’est magnifique. Pas de chance alors avec les Corses !! Nous les avons trouvé très avenants et sympathiques peut être font -ils un effort en Juillet aout 🙂

  • Reply
    Sylvie
    22 août 2016 at 16 h 28 min

    Bon bah voilà, une fois de plus, le charme de la Corse a opéré ! Eh oui, cette île possède un magnétisme surprenant, qu’on ne comprend que lorsqu’on s’y rend… Après m’être régalée avec les très belles photos illustrant ce « prologue », j’ai hâte de voir la suite. Hâte surtout de voir ta vision de certains endroits que je connais déjà, et d’en découvrir de nouveaux : je ne connais pas le Cap Corse hormis un périple en voiture d’une journée, donc c’est super, grâce à toi je vais pouvoir le découvrir !

    • Reply
      Cecile
      25 août 2016 at 6 h 50 min

      C’est vrai que cette île dégage un quelque chose qu’on ne trouve nul part ailleurs. Une envie d’y revenir encore et encore. Elle porte en vraiment bien son nom « île de beauté » le prochain article relatera notre traversée ensuite j’attaque le vif du sujet. On a vu tellement de belles choses que je sais pas par où je vais commencer !!!

  • Reply
    Immobilier Porto Vecchio
    7 mars 2017 at 14 h 42 min

    Bonjour à tous et bravo pour ce bel article qui donne envie de voyage, d’évasion et de connaitre notre belle île ou bien d’y revenir… C’est certain la Corse ne manque pas de charme avec ses plages encore sauvages et ses paysages uniques, surtout dans le nord de l’île et la région de Cargese et Porto ou l’on a vraiment la sensation d’une montagne qui plonge dans la mer. Je vous invite à visiter lors de votre prochain séjour la partie sud de l’île et plus particulièrement l’extrême sud dans la région de Porto Vecchio et Bonifacio au sud et Solenzara au nord, un secteur qui malgré l’influence estivale garde tout son attrait avec les magnifiques plages de Palombaggia et Santa Giulia et la micro région Bonifacienne avec ses falaises de calcaire et sa citadelle Génoise qui fait face à la Sardaigne ici toute proche. Plus à l’intérieur des terres vous pourrez découvrir l’arrierre pays de l’Alta Rocca et ses villages traditionnels pour une belle promenade dans les aiguilles de Bavella et pourquoi pas une baignade dans les nombreuses rivières alentours. En espérant vous avoir donné envie de venir nous vous souhaitons d’avance un excellent séjour sur l’île de beauté.

    • Reply
      Cecile
      12 mars 2017 at 8 h 23 min

      Bonjour à vous,
      C’est avec grand plaisir que nous reviendrons visiter votre belle île. La partie sud est elle aussi magnifique et la Sardaigne toute proche pourrait bien être l’occasion de faire un doublé. Au plaisir de revenir chez vous !! Bon week-end

  • Reply
    Clichés d'Ailleurs
    16 mai 2017 at 15 h 04 min

    Belles photos ! 🙂
    Bisous
    Emilie

    • Reply
      Cecile
      17 mai 2017 at 14 h 29 min

      Merci Emilie !!

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.