Pour des vacances réussies

Départ en vacances : autoroute ou nationale ?

Si comme nous vos départs en vacances riment avec vacances scolaires, il est possible que vous vous posiez cette question.

Autoroute ou nationale ?

L’autoroute :

Le plus gros avantage bien évidemment c’est le temps de parcours. Lorsque ça roule comptez:

pour un Paris-Marseille : 7h20

pour un Paris-Nice : 9h

pour un Paris-Bordeaux : 5h40

pour un Paris-Strasbourg : 4h40

pour un Paris-Brest : 6h

L’autre gros avantage de ce mode de déplacement c’est aussi toutes les infrastructures qui sont mises à votre disposition : Des aires de repos bien aménagées et à distance régulières, aires de pique-nique, stations essences, restauration rapide ou selfs service, toilettes, espaces bébé…..bref il y a du choix et un certain confort non négligeable.

Mais il y a aussi des inconvénients et le premier c’est le coût du péage. Pour les mêmes parcours cités plus haut comptez :

pour un Paris-Marseille : 58€30

pour un Paris-Nice : 75€

pour un Paris-Bordeaux : 54€80

pour un Paris-Strasbourg : 38€

pour un Paris-Brest : 28€80

Pour info : Temps de parcours et coûts calculés sur le site Mappy (mise à jour juillet 2017), avec une voiture type routière roulant au gazole sans temps de pause. Nous vous rappelons qu’une pause touted les deux heures est obligatoire pour votre sécurité et celle de vos passagers c’est très très important !!

L’autre désavantage c’est qu’en période de forte affluence, l’autoroute peut ressembler à cela :

FRANCE-TRANSPORT-HOLIDAYS-TRAFFIC-ALPS

En découlent des aires d’autoroute bondées. Il est alors difficile voire impossible de trouver une place, si par bonheur vous y arrivez,  il se peut qu’il  y ait la queue au restaurant. Pour les adeptes du pique-nique, vous pourriez fini debout sur le parking dans l’odeur des gaz d’échappement (c’est du vécu), sans parler des toilettes où il vous faudra vous armer de patience et à la propreté parfois douteuse (c’est du vécu aussi).

Bon le tableau est peut-être un peu noir, mais malheureusement bien réel en période de grand départ. 

Nous en arrivons donc à notre deuxième solution.

La route nationale :

Les points forts de cette solution : On voit du paysage, en traversant plein de petits villages super sympas. Certains avec des commerces où il est alors facile de faire halte pour acheter de quoi faire un bon pique-nique.

Il y a bien souvent moins de trafic, pas ou du moins, moins de bouchons (en plein été ne rêvons pas il est tout de même possible de faire la queue).

route nationale

Lors de la pause dej. plusieurs solutions s’offrent à vous : Déjeuner dans un petit restaurant sur la place du village avec la petite fontaine à côté et les cigales en fond sonore ou bien la pause pique-nique dans un champs ou sur une petite aire, si si il y en a sur les nationales. On y est au calme, on respire la campagne et la sérénité bref  on est déjà en mode vacances !!!

Alors chez nous ça se passe comment ?

Pour être complètement honnêtes jusqu’à l’été 2015, nous ne nous posions même pas la question, nous prenions uniquement l’autoroute. Principalement pour toutes les raisons citées plus haut, temps de trajet plus court, et confort des infrastructures surtout avec des petits pour les changer ou bien pour faire chauffer le bledichef. De plus quand nos enfants étaient tout petits, nous n’étions pas contraints par les vacances scolaires, puis plus tard, parce que nous partions en vacances le plus souvent dans de la famille ou chez des amis, évitent ainsi un départ le samedi. Nous avons aussi un temps choisi des destinations de vacances dans des zones moins convoitées comme en 2009 dans le Jura. 

Mais à l’été 2015 nous avons fait l’amère expérience d’un départ un premier samedi d’août des Alpes pour Valras. Nous avions dans l’idée de prendre l’autoroute, temps de trajet estimé 4h sans pause. Tout avait bien démarré au départ d’Annecy, mais arrivé à Valence  l’autoroute est passé au NOIR. Nous avons alors décidé de sortir et nous avons fait le reste du trajet via les petites routes. Nous avons mis 8h en tout et pour tout (pauses incluses). Je suis sure qu’en restant sur l’autoroute nous aurions mis le même temps, sans parler de la chaleur, de l’énervement et de l’impossibilité de s’arrêter quand on est pris en plein embouteillage. Sur la dite nationale, nous avons découvert de superbes villages provençaux, déjeunés au calme autour d’une petite fontaine à l’ombre des platanes….bref nous n’avons eu aucun regret. Nous sommes arrivés calmes et détendus prêts à plonger dans la piscine !!

Depuis, à chaque départ nous nous posons systématiquement la question. Et le plus souvent nous choisissons la nationale car bien souvent cela ne rallonge le trajet que d’une ou deux heures tout au plus (et puis sur l’autoroute de toute manière en cas de bouchons c’est la même durée). Nous ne prenons l’autoroute que pour les très longs trajets comme pour descendre à Nice (9h contre 14h sur la nationale y’a pas photo).

Sur la route du Tarn été 2015

Sur la route du Vercors à l’été 2015

La pause dej se fait au bord des gorges de l’Ardèche dans un village perché

Pause dej sur une route normande (Avril 2015)

Bref de notre point de vue, nous estimons qu’en prenant la nationale, même si l’on peut parfois avoir l’impression que le trajet est plus long, nous avons surtout l’impression d’être déjà en vacances, d’être moins stressés, moins énervés, d’être même presque zen et en plus nous y gagnons financièrement (de quoi parfois de faire un bon resto en vacances). Nous avons aussi maintenant la chance d’avoir des enfants plus grands, un lecteur DVD et un bon casque leur permet de les occuper et puis surtout, ils sont habitués à faire beaucoup de route donc souvent ils dorment (sauf MiniTrotteuse qui est parfois un peu relou. Si si vous n’avez qu’à lire Nice entre joie et peine si vous ne me croyez pas :)).

Le bon plan : Nous vous conseillons le Site des villages-étapes c’est dernier détiennent le fameux label “Village étape”  attribué à des communes de moins de 5 000 habitants situés à proximité d’un grand axe routier. Ils peuvent être une bonne alternative car ils vous garantissent de trouver un bon nombre de commerces, restaurants, aire de pique-nique, toilettes….

provence

Je n’ai pas parlé du coût du carburant mais nous n’avons jamais constaté que nous dépensions plus en passant par la nationale.

Alors voilà, vous avez maintenant toutes les cartes en main, ce sera à vous de choisir l’option qui vous convient le mieux.

Et n’hésitez pas à nous faire savoir celle que vous avez prise 😉

Très bonnes vacances à tous.

 

Vous aimerez aussi

6 Commentaires

  • Reply
    sylvierandos
    16 juillet 2015 at 18 h 00 min

    Alors pour nous c’est très simple : nous sommes des inconditionnelles des nationales, et avons horreur des autoroutes ! Et ce, depuis toujours ! Même lorsque les enfants étaient petits. Que l’on parte près, ou loin, on hésite pas : on prend les nationales ! C’est sûr on met plus de temps, mais tant pis, on préfère. On voit du pays, ce n’est pas monotone, on n’a pas de bouchons, et on arrive toujours à trouver des coins pour s’arrêter. Bref, on trouve ça très sympa. Et puis, avec les économies des péages, on peut s’offrir des restos en plus ! Une fois on s’est retrouvés complètement par hasard avec un cousin, en arrivant dans un office de tourisme dans les Pyrénées. Il avait pris l’autoroute et avais fait des heures de bouchons, du coup il avait perdu le temps qu’il comptait gagner, en plus il avait du payer pour ça, et était très énervé. Nous on s’était levés un peu plus tôt, mais avions fait un super trajet, sans encombre. Du coup, aucun regret !

    • Reply
      La famille "France-trotteuse"
      17 juillet 2015 at 5 h 40 min

      Pour nous le déclic à été un peu plus tardif mais j’aime à penser que nous sommes comme le bon vin on se bonifie avec l’âge !!!

  • Reply
    Philippe D
    26 juillet 2015 at 20 h 21 min

    Moi, je n’hésite jamais : c’est la nationale pour la plus grande partie du trajet.
    Toutefois, le problème ne se pose plus souvent puisque je pars, la plupart du temps, en car. Je me laisse conduire, je lis ou je regarde le paysage défiler … quand on n’est pas sur l’autoroute où il n’y a vraiment rien à voir!
    Bonne semaine.

    • Reply
      Cecile
      24 juillet 2017 at 11 h 46 min

      Le car en effet c’est une bonne façon de voyager qui prend de plus en plus de place dans le panel offert aux voyageurs. Nous n’avons jamais testé mais j’ai pu avoir de bon écho.

  • Reply
    Mali
    29 juillet 2015 at 12 h 38 min

    J’ai déjà décidé de passer par la nationale pour descendre dans le Sud à cause des bouchons… et on a pas regretté ! Alors certes, ça a pris plus de temps que prévu, mais on a vu de si jolis paysages, c’était bien plus tranquille, bref c’était un moindre mal !

    • Reply
      Cecile
      24 juillet 2017 at 11 h 48 min

      Pour descendre dans le sud, nous n’avons jamais testé la nationale depuis Paris. Par contre depuis le Vercors il y a deux ans, nous sommes descendu via la nationale à Cannes. La route était u peu longue car c’est de la route de montagne le plus souvent et puis il faisait super chaud. Mais le paysage ouhhh une merveille !!

    Laisser un commentaire