Escapades parisiennes,  Rdv #En France Aussi

L’Ile de la Cité et l’Ile St Louis

Nous nous retrouvons aujourd’hui, pour notre traditionnel RDV #EnFranceAussi, initié par Sylvie, du blog Le Coin des Voyageurs, qui à chaque premier du mois nous propose de découvrir la France autrement, grâce à un thème donné par un blogueur participatif. C’est Sylvie, du blog Randonnées pour Petits et Grands, qui pour  ce 1er décembre, nous a proposé le thème des « îles françaises ». On peut dire que cela m’a grandement inspiré puisque j’ai passé plusieurs semaines à hésiter entre plusieurs lieux. Finalement, Paris et ses îles l’ont emporté. En route donc pour L’Ile de la Cité et l’Ile St Louis. Suivez le guide : Moi !!


L’île de la Cité

« Antique berceau de la ville, l’Ile de la Cité fut pendant de longs siècles le centre névralgique de la capitale. Maintes fois remaniée, l’ile a perdu en grande partie son aspect médiéval, mais malgré tout, de nombreux monuments, places et rues témoignent encore de ce glorieux passé ».

La balade démarre du pont au Change, puisque juste avant, j’étais en pleine découverte dans le quartier des Halles (à découvrir ICI).

La Conciergerie

En prenant l’artère principale de l’île  le Boulevard du Palais, on arrive au Palais de justice (logique !!). Anciennement appelé Palais de la cité, il fut la première résidence des Rois de France. Généraux et Empereurs romains y ont également résidés. Depuis, vous imaginez bien qu’il a subi un nombre incroyable de modifications.

En face, la rue de Lutèce, celle-ci n’est pas un vestige de l’époque Gallo-Romaine mais fût crée lors des grands travaux haussmanniens, en mémoire de l’époque ou l’île de la Cité se nommait ainsi (pour les férus d’histoire, sachez que le nom de Lutèce fût remplacé par celui de Paris en l’an 310).

Nous voici quai des Orfèvres. Le 36 est bien connu pour y abriter le siège de la police judiciaire. Pour la petite anecdote, ce bâtiment fût construit à la place d’un ancien marché aux volailles et c’est pour cela que l’on appelle les policiers les « poulets » !! (On en apprend tous les jours).

Le Pont Neuf

En continuant, nous voici place Dauphine construite en l’honneur du Dauphin Louis XIII. Une place charmante qui donne sur l’arrière du Palais de Justice. Les amateurs de la série télé « Alice Nevers » reconnaîtront certainement !

Quai de l’horloge, après avoir longé la conciergerie, me revoici à mon point de départ. Ici, à ne surtout pas manquer, la tour de l’horloge. Il s’agit de la plus vieille horloge publique de Paris entièrement restaurée en 2012. Elle fut initialement commandée par Charles V en 1370.

Quai de Corse, ne loupez pas le Marché aux fleurs et aux oiseaux (le dimanche). Installé ici depuis 1808.


La minute insolite…

Ma balade me conduit sur un lieu insolite ou règne une légende macabre :

« Au 20 de la rue Chanoinesse, il se murmure qu’en 1387 un barbier et un pâtissier étaient installés ici même. Mr le barbier égorgeait ses clients, et envoyait les corps à l’aide d’une trappe à Mr le pâtissier. Ce dernier s’en servait pour cuisiner de délicieux petits pâtés réputés parmi les meilleurs de la ville !! « 

C’est ti pas sympathique ça !! Aujourd’hui plus de barbier ni de pâtissier, mais un entrepôt de voitures de police !!


Notre Dame

Et c’est ainsi que je me retrouve sur le parvis de Notre Dame !! Figurez-vous que j’y suis venue maintes fois, souvent au printemps où il y a toujours une queue pas possible. Je ne suis donc jamais rentrée dans l’enceinte même de la cathédrale !! Aujourd’hui, personne il est donc temps de remédier à cela !! L’entrée est gratuite et ouah ça en jette un max !! Je ne vous raconte pas l’histoire de Notre Dame ? Vous la connaissez tous ? Pas celle avec d’Esméralda et de Casimodo hein, celle de la construction qui dura 200 ans ses dimensions gigantesques, etc.…. (Si vous voulez tout savoir je vous conseille Mr Google il est trop fort !!)

Partie sur ma lancée, en sortant de la cathédrale, je me dirige sur le côté gauche pour accéder aux terrasses de Notre Dame via les Tours. Là encore presque personne. 10€ plus tard et 387 marches plus hauts (pas d’ascenseur et escalier étroit. Je préfère prévenir, il vaut mieux être en forme et non claustrophobe !!) Me voici en train d’admirer, la vue et les gargouilles.Et même si le temps est couvert, purée que c’est beauuuuu !!!


L’Île St Louis

Reliée à l’Ile de la Cité par le pont St Louis, l’atmosphère ici n’a rien à voir avec celle de sa copine d’à côté. Plus calme et moins touristique.

Pour l’histoire :

« L’Ile St Louis était à l’origine constituée de deux îlots, l’île aux vaches, qui était un champ de pâture et l’ile Notre Dame, où avait lieu au Moyen-âge les duels judiciaires. Ce n’est qu’au début du 17ème siècle, suite à l’expansion du quartier du Marais, qu’il fut décidé de les réunir, via la rue actuelle nommée « rue des deux ponts » permettant ainsi de passer plus facilement d’une rive à l’autre de la Seine, via les ponts Marie et de la Tourelle. »

L’Ile St Louis à un petit côté village bourgeois plutôt appréciable. La grand-rue principale, la rue St Louis en l’ile  est bordé de petites boutiques, commerces, restaurants et salon de thé. C’est d’ailleurs dans l’un d’entre eux « La Charlotte de l’Isle » que je décide de m’arrêter après avoir constaté qu’une de mes bottes est en train de me lâcher. Une excellente adresse. Chocolat chaud à l’ancienne fait maison ou thé, rajouter une part de cake et voilà régale assuré. Me voici alors réchauffée et requinquée pour terminer mon expédition îlienne !! Ma botte semble pouvoir tenir encore un peu.

 l'Ile St Louis

Je termine en longeant les quais d’Anjou et de Béthune en admirant les sublimes façades des hôtels particuliers.


Le long des quai

Il est maintenant tant de rentrer chez moi, j’emprunte le pont de la Tourelle et descends le long des quais. C’est un de mes lieux de Paris préféré, d’ici la cathédrale notre Dame est sublimissime. Et petit clin d’œil aux amateurs de la série télé « Profilage » c’est ici que sont tournées toutes les scènes extérieures du commissariat (qui d’ailleurs n’est absolument pas un commissariat en temps normal. C’est l’arrière d’un bâtiment dont l’entrée se fait en haut côté rue. La façade est habillée d’une fausse entrée pour les besoins de la série. Voilà, vous savez tous des coulisses de « profilage »

Lieu de tournage de la série Profilage

29 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.